L’Unes­co et la vi­ti­cul­ture au me­nu

La Voix du Sancerrois - - L'événement - MÉ­LA­NIE PRADALIÉ

Pour conclure ses trois jours de vi­site dans le Cher, Édouard Phi­lippe a ren­con­tré les re­pré­sen­tants des ap­pel­la­tions pré­sentes sur le dé­par­te­ment, au­tour d’un cock­tail.

◗ Après avoir ar­pen­té les ruelles du Pi­ton et sa­lué les com­mer­çants et ba­dauds san­cer­rois, le Pre­mier ministre a ter­mi­né son dé­pla­ce­ment dans le Cher, par une ren­contre avec les vi­ti­cul­teurs du dé­par­te­ment. Un échange au cours du­quel les pro­fes­sion­nels de la vigne ont pu faire part des dif­fé­rentes pro­blé­ma­tiques aux­quels ils sont confron­tés, dans une am­biance vi­si­ble­ment dé­con­trac­tée.

« Nous avons pu évo­quer les dif­fi­cul­tés que nous ren­con­trons »

« Nous avons pu dis­cu­ter de tout et de rien, le Pre­mier ministre ayant été très ré­cep­tif et hu­main, ra­conte Em­ma­nuel Char­rier, co­pré­sident du Bu­reau In­ter­pro­fes­sion­nel des Vins du Centre (BIVC). Nous avons no­tam­ment évo­qué nos craintes ssur les IGP (in­di­ca­tions géo­gra­phiques pro­té­gées N.D.L.R), les pro­blèmes de re­cru­te­ment que nous ren­con­trons chaque an­ née, ain­si que les dif­fi­cul­tés liées au prix du fon­cier, au pro­blème de suc­ces­sion… »

Un ins­tant pri­vi­lé­gié d’échange dont les ac­teurs pré­sents n’ont été in­for­més qu’en dé­but de se­maine der­nière. « L’as­sis­tante de la pré­fète nous a in­vi­tés lun­di ou mar­di à par­ti­ci­per à une réunion des­ti­née, au dé­part, à par­ler de l’Unes­co », ajoute le co­pré­sident.

Et il a en ef­fet été ques­tion de la can­di­da­ture de San­cerre au pa­tri­moine mon­dial de l’Unes­co. « J’ai pu m’en­tre­te­nir avec le Pre­mier Ministre après la vi­site de la ville, confie Laurent Pa­biot, maire de San­cerre. On a par­lé de la ville, de la mis­sion Dauge (*), du fait que nous avons tous beau­coup d’es­poir dans cette ex­pé­ri­men­ta­tion, et bien évi­dem­ment de la can­di­da­ture de l’Unes­co, des éo­liennes et du pro­jet éven­tuel de construc­tion de pis­cine nucléaire à Bel­le­ville­surLoire. Tout ce­la est for­cé­ment très lié. »

Si au­cune an­nonce ou au­cune pro­messe n’a été faite du cô­té du re­pré­sen­tant de Ma­ti­gnon, cha­cun des convives de ce cock­tail a pu trou­ver une oreille at­ten­tive. « Édouard Phi­lippe se dé­pla­çait et cha­cun a pu dire ce qu’il avait à dire, avec Laurent Pa­biot et Fran­çois Cor­mier­Bou­li­geon qui nous per­met­tait de faire le lien, conclut Em­ma­nuel Char­rier, lui­même vi­gne­ron et pro­duc­teur de co­teaux du Gien­nois et de pouilly­fu­mé à Saint­Mar­tin­sur­No­hain dans la Nièvre. Il a même consom­mé un peu de vin de San­cerre, avec beau­coup de plai­sir. » (*) Yves Dauge a été mis­sion­né par le gou­ver­ne­ment de Ma­nuel Valls pour iden­ti­fier des pe­tites et moyennes villes qui bé­né­fi­cie­rait d’un plan na­tio­nal de re­vi­ta­li­sa­tion des centres-villes. San­cerre fai­sait par­tie de la liste des dix-sept villes iden­ti­fiées pour par­ti­ci­per à cette ex­pé­ri­men­ta­tion.

Vi­ti­cul­teurs du dé­par­te­ment, élus et co­mi­té du clas­se­ment à l’Unes­co ont pu échan­ger avec le Pre­mier ministre au­tour d’un cock­tail, pré­pa­ré par Bap­tiste Four­nier.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.