Mi­ni-pelles : un ave­nir XXL !

La Voix du Sancerrois - - Région / Faits Divers - HER­VÉ MAR­TIN herve.mar­tin@cen­tre­france.com

La PME cos­noise Pro­to Mi­cro TP voit plus grand. Son pa­tron, Thier­ry Mar­cilly, mise gros sur l’an­née 2018. Il veut don­ner à la pe­tite struc­ture fa­mi­liale une en­ver­gure plus im­por­tante, pous­ser le concept plus loin, au-de­là des fron­tières, s’im­po­ser à l’in­ter­na­tio­nal, au moins en Eu­rope.

◗ « Nous se­rons pré­sents pour la pre­mière fois à Pa­ris, au Sa­lon Vert, en sep­tembre, ex­plique le pa­tron de la PME cos­noise. C’est un sa­lon qui se tient à Pa­ris une an­née sur deux, ré­ser­vé aux pro­fes­sion­nels des parcs et jar­dins. Nous al­lons cher­cher des dis­tri­bu­teurs pour nous im­plan­ter dans des ré­gions où nous ne sommes pas en­core re­pré­sen­tés. Nous en­tre­tien­drons aus­si les contacts avec des clients fran­çais ou étran­gers ».

Après plu­sieurs ten­ta­tives in­fruc­tueuses, de­puis quatre ans, pour pé­né­trer ce sa­lon as­sez fer­mé, Pro­to Mi­cro TP a pu cette an­née se faire par­rai­ner par le mo­to­riste amé­ri­cain Briggs et Strat­ton, mon­dia­le­ment ré­pu­té, qui équipe en ex­clu­si­vi­té, les mi­ni­pelles fa­bri­quées à Cosne.

Pas de doute, les cli­gno­tants sont au vert, cette an­née, pour la PME cos­noise, et rien n’est dû au ha­sard. Huit ans après sa créa­tion, l’en­tre­prise dis­pose d’un car­net d’adresses étof­fé et de ré­fé­rences eu­ro­péennes qui lui ouvrent de nou­veaux mar­chés.

Der­niè­re­ment, elle a été sol­li­ci­tée pour conce­voir un pro­to­type de mi­ni­pelle in­ox aux normes an­ti­ex­plo­sion pour l’in­dus­trie ali­men­taire. Cet es­sai pour­rait se trans­for­mer en nou­veau jack­pot pour la PME mi­nia­ture au sa­voir­faire in­éga­lé.

Un par­te­naire l ocal, d’en­ver­gure na­tio­nale, la so­cié­té Ala­beurthe, est l’un des dif­fu­seurs de la gamme Pro­to Mi­cro TP, via une di­zaine de points de vente.

L’ob­jec­tif est de s’im­plan­ter en Allemagne, de pour­suivre l’ex­pan­sion, après la Suisse, conquise de­puis peu.

Fran­çais, Eu­ro­péen !

Pro­duire fran­çais, ou eu­ro­péen, est ici un en­ga­ge­ment fort, char­gé de sens, pour ga­ran­tir une fa­bri­ca­tion de qua­li­té, sans conces­sion : « Nous su­bis­sons une forte concur­rence de la Chine. Mais nous fa­bri­quons le plus pos­sible en France, ou à dé­faut, en Eu­rope. Hé­las, nous pei­nons à trou­ver nos com­po­sants, en France, le nombre de sous­trai­tants a bais­sé ». Pro­duire Fran­çais, c’est aus­si dé­ve­lop­per l’em­ploi, un bien com­mun, vi­tal pour le ter­ri­toire.

Fa­bri­quer en France, un choix qui fait la dif­fé­rence

Les mi­ni­pelles, chez les Mar­cilly : une his­toire de fa­mille.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.