« Plus qu’une dé­gus­ta­tion »

La Voix du Sancerrois - - Rue Des Commerces - MÉ­LA­NIE PRADALIÉ Pra­tique. Le bar à fro­mages est ou­vert du ven­dre­di au lun­di, de 11 à 19 heures, du week-end de Pâques au 11 no­vembre. Tél. 02.48.54.08.23.

De­puis tout juste un mois, la bou­tique de la fro­ma­ge­rie Du­bois-Bou­lay à Cha­vi­gnol pro­pose de dé­cou­vrir un nou­vel es­pace dé­dié au fro­mage de chèvre, qui a fait sa ré­pu­ta­tion. Ob­jec­tif ? Sus­ci­ter la cu­rio­si­té.

◗ Le concept avait été tes­té l’an­née pré­cé­dente du­rant la pé­riode es­ti­vale. Et vi­si­ble­ment, le test s’est ré­vé­lé concluant puisque cette an­née, la bou­tique de la fro­ma­ge­rie Du­boisBou­lay ouvre un bar à fro­mages.

Le ma­riage du crot­tin de Cha­vi­gnol et du vin

« Nous avons re­tra­vaillé le concept de­puis l’an der­nier, pour pro­po­ser une dé­cou­verte du crot­tin de Cha­vi­gnol à tra­vers une as­so­cia­tion avec les vins de San­cerre », ex­plique Laurent Cro­chet, af­fi­neur et res­pon­sable de la fro­ma­ge­rie.

Car le constat est as­sez sin­gu­lier pour être sou­li­ gné : la com­mune de San­cerre est forte de deux ap­pel­la­tions, qui, qui plus est, se ma­rient à mer­veille ! « Nous avons vou­lu par­ta­ger la ri­chesse de ce ter­roir en pro­po­sant un ma­riage qui puisse mettre en avant les arômes de notre pro­duit, re­prend l’af­fi­neur. Car notre but est de par­ler du Cha­vi­gnol, d’at­ti­ser la cu­rio­si­té à son su­jet et de mon­trer que c’est un pro­duit riche, qui mé­rite de l’at­ten­tion. » Pour ce­la, la fro­ma­ge­rie a em­bau­ché Line Ber­neau, ori­gi­naire d’Ami­gny, qui a long­temps tra­vaillé dans le monde du vin et qui « pour­ra gui­der tou­ristes et lo­caux dans leur dé­gus­ta­tion et leurs dé­cou­vertes. »

La for­mule de base pro­ pose de dé­cou­vrir le Cha­vi­gnol de son choix, as­so­cié au san­cerre qui va avec. D’autres for­mules, plus tra­vaillées, per­mettent éga­le­ment de dé­cou­vrir l’éten­due des pos­si­bi­li­tés qui existent avec le crot­tin de Cha­vi­gnol. Fro­ma­gée de chèvre, feuille­té au Cha­vi­gnol, as­siette du ter­roir, casse­croûte, ou dé­gus­ta­tion de dif­fé­rents af­fi­nages, l’offre se veut pé­da­go­gique. « Nous vou­lons faire par­ta­ger une autre ex­pé­rience de Cha­vi­gnol et pro­po­ser plus qu’une dé­gus­ta­tion, dé­ve­lop­per l’es­prit re­mar­quable de Cha­vi­gnol », conclut Laurent Cro­chet.

Laurent Cro­chet : « Tous les mois, nous nous as­so­cions avec un vi­ti­cul­teur de Cha­vi­gnol. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.