Le point de vue de…

Jean-Claude Mo­rin

La Voix du Sancerrois - - L'événement - PRO­POS RE­CUEILLIS PAR MÉ­LA­NIE PRADALIÉ

Maire d’Hen­ri­che­mont, Vice-pré­sident du conseil dé­par­te­men­tal en charge de l’agri­cul­ture.

Le Pre­mier Ministre Édouard Phi­lippe a fait deux vi­sites sur votre com­mune, à com­men­cer par une ren­contre avec les agri­cul­teurs du Pays Fort…

Il a pris le temps d’écou­ter les agri­cul­teurs d’Hen­ri­che­mont et d’ailleurs. Il a en­ten­du les pro­blé­ma­tiques du ter­ri­toire, qu’il connais­sait dé­jà bien.

Le nou­veau dé­cou­page des zones dé­fa­vo­ri­sées a été au coeur de cette ren­contre, des so­lu­tions ont-elles été évo­quées ?

Les agri­cul­teurs ont pu ex­pri­mer leur in­com­pré­hen­sion quant à cette nou­velle carte et au fait que le Pays Fort sorte du sec­teur ai­dé alors que des ter­ri­toires voi­sins, qui ont des pro­blé­ma­tiques sem­blables à celles de notre ter­ri­toire, comme le Loi­ret, conti­nuent de bé­né­fi­cier de cette aide. Cette in­com­pré­hen­sion a bien été en­ten­due, et il n’y a pas eu de langue de bois, le Pre­mier Ministre n’a pas ca­ché le fait qu’il se­rait, au­jourd’hui, dif­fi­cile de re­mé­dier à la carte. Il n’a pas vou­lu faire de fausses an­nonces et pro­mettre des choses qui ne se­raient pas réa­li­sables, mais a as­su­ré qu’il y a des dis­cus­sions en cours pour trou­ver des so­lu­tions, des com­pen­sa­tions, qui pour­raient per­mettre aux ex­ploi­tants agri­coles de ne pas se sen­tir com­plè­te­ment lé­sés.

Le se­cond ren­dez-vous s’est te­nu au pôle d’in­no­va­tion Isaac New­ton d’Hen­ri­che­mont. Une vi­site très sym­bo­lique pour vous…

En ef­fet, cette vi­site est tom­bée à pic puis­qu’il y a tout juste un an, je ven­dais le site in­dus­triel à Isa­belle Des­jar­dins­La­visse pour une somme mo­dique, pour qu’elle puisse construire son en­tre­prise. Au­jourd’hui, re­ce­voir le Pre­mier Ministre c’est for­cé­ment gra­ti­fiant. Et il l’a ré­pé­té plu­sieurs fois, ins­tal­ler une en­tre­prise in­no­vante comme l’est ce centre de re­cherche, dans le Cher, à Hen­ri­che­mont, ce n’est pas ano­din. C’est un bel exemple de l’ex­cel­lence qui ré­side en ru­ra­li­té.

En tant que maire ru­ral d’ailleurs, avez-vous eu l’op­por­tu­ni­té d‘ex­po­ser les dif­fi­cul­tés aux­quelles sont confron­tés les ha­bi­tants de la ru­ra­li­té ?

Mal­heu­reu­se­ment, avec le re­tard ac­cu­mu­lé et le dé­lai qui nous était im­par­ti, il était re­la­ti­ve­ment com­pli­qué de pou­voir dis­cu­ter de ces pro­blé­ma­tiques. Il a en­ten­du les pré­oc­cu­pa­tions de nos agri­cul­teurs et a pu se rendre compte que notre ru­ra­li­té est dy­na­mique. Hen­ri­che­mont est une com­mune par­ti­cu­lière, qui a plu­sieurs types de pro­duc­tion : l’agri­cul­ture his­to­rique, la re­cherche qui s’est im­plan­tée de­puis dix ans, et une grande force créa­trice et cultu­relle avec la po­te­rie. C’est d’ailleurs pour ce­la que j’ai pris le temps de lui re­mettre la mé­daille de la ville, et un chêne en grès, en po­te­rie de La Borne.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.