Un San­cer­rois va jouer au Fes­ti­val de Cannes

La Voix du Sancerrois - - La Une - LAU­RENCE JAVAL lau­rence.javal@cen­tre­france.com

L’ac­cor­déo­niste san­cer­rois Gé­rard Go­don se­ra sur la Croisette pour dé­fendre la mu­sique tra­di­tion­nelle lo­cale.

L’ac­cor­déo­niste san­cer­rois Gé­rard Go­don va jouer, le 17 mai, lors du fes­ti­val de Cannes. Ce spé­cia­liste de la mu­sique tra­di­tion­nelle re­vi­si­tée va dé­fendre la mu­sique de son coeur.

◗ C’est cette mu­sique, « ma mu­sique », sou­rit­il, qui le conduit, bien­tôt, au fes­ti­val de Cannes. « C’est mar­rant de pen­ser qu’un mu­si­cien de San­cerre va al­ler jouer sa mu­sique au fes­ti­val de Cannes, non ? »

Gé­rard Go­don est un élec­tron libre. Mu­si­cien au­to­di­dacte, dan­seur, bû­che­ron. Il fait son plein d’éner­gie dans La Fo­rêt, un uni­vers bien à lui construit à Me­ne­tou­Râ­tel, fait de ca­banes et de cou­leurs. Là, on se­rait ten­té de lais­ser er­rer son re­gard, émer­veillé. Mais il faut re­gar­der ses pieds car les cailloux, au sol, sont mul­ti­co­lores. C’est ain­si que Gé­rard voit la vie, avec de la cou­leur.

Les billes de verre et les mor­ceaux de cé­ra­miques jouent à cache­cache dans les éclats de pierre sous les deux chaus­sures de l’ar­tiste : l’une vert anis, l’autre bleu ciel, qui com­posent la paire. De la cou­ leur en­core au bras du mu­si­cien qui porte un bra­ce­let. Et des étoiles dans ses yeux quand Gé­rard parle de ses pas­sions. Et elles sont nom­breuses. Bon, bien sûr, il y a So­phie Mar­ceau, ac­cro­chée, su­perbe, en noir et blanc, dans l’une des ca­banes. Mais il y a le bois, dont il a fait son mé­tier pen­dant des an­nées, comme son ar­rière­grand­père, son grand­père, et son père avant lui. Puis il y a la danse. Et la mu­sique.

Il en­chaîne les dates, heu­reux sal­tim­banque, mais n’en re­vient pas d’al­ler à Cannes. « Il va fal­loir que je monte les marches. Et que le porte un cos­tume. Ja­mais je n’ai por­té de cos­tume ».

Tout a com­men­cé voi­là deux ans, lors du grand fes­ti­val de danse et de mu­sique du monde de Gen­ne­tines, près de Mou­lins, dans l’Al­lier, qui ras­semble près de cinq mille dan­seurs.

La réa­li­sa­trice, Læ­ti­tia Car­ton, fan de danse, avait, avec son équipe, fil­mé pen­dant quinze jours. De ses prises de vues elle a fait un do­cu­men­taire, Le Grand bal. « J’ai été fil­mé comme 300 mu­si­ciens. Et ce film va être pré­sen­té à Cannes. Il est dans la pro­gram­ma­tion du fes­ti­val, cette an­née ».

Le Grand bal va être pro­je­té sur la grande plage de Cannes : une pro­jec­tion pour un pu­blic d’ini­tiés : mille per­sonnes de­vant l’écran géant et sur une scène géante. « Et quatre groupes ou mu­si­ciens ont été choi­sis pour jouer à l’is­sue de la pro­jec­tion. Je fais par­tie de cette sé­lec­tion », s’en­thou­siasme le San­cer­rois. C’est la réa­li­sa­trice qui m’a an­non­cé la nou­velle par un simple mail, voi­là trois se­maines : « Tu fais quoi, le 17 mai, tu ne veux pas faire un bal­trad pour moi ? »

Trou­ver le cos­tume adap­té à l’ac­cor­déon

Le voi­là em­bar­qué dans l’aven­ture, à cher­cher, au­près de ses amis, un cos­tume, qui s’adapte par­fai­te­ment avec son ac­cor­déon dia­to­nique !

« Nous joue­rons, Cé­cile Six, cla­ri­net­tiste, et moi, ain­si que les trois autres for­ma­tions, après la pro­jec­tion. Nous avions été fil­més en­semble par Læ­ti­tia Car­ton. Nous joue­rons mes com­po­si­tions ».

De­puis plus de vingt ans, Gé­rard Go­don re­vi­site la mu­sique tra­di­tion­nelle. « Ce­la n’a rien à voir avec le folk­lore », in­siste­t­il. Mais, pour­tant, il se sou­vient de son grand­père qui dan­sait la bour­rée. « En pre­nant des bases de ces mu­siques, avec du jazz, des mu­siques la­tines, des rythmes qui sup­portent ces danses an­ciennes, on s’ap­puie sur les tra­di­tions. J’ai tou­jours fait la mu­sique de mon coeur ».

C’est cette mu­sique du coeur qu’il va pré­sen­ter, avec trois autres for­ma­tions dont La Ma­chine, autre groupe du Cher (avec Gré­go­ry Jo­li­vet, viel­liste), le 17 mai. « Nous au­rons deux heures, une de­mi­heure par for­ma­tion, pour convaincre ce pu­blic de­vant la grande plage de Cannes. Aux der­nières images du Grand bal, les mu­si­ciens doivent sor­tir de l’écran et com­men­cer le concert, comme pour ap­por­ter une autre pro­jec­tion de cette nou­velle mu­sique », dé­ve­loppe le San­cer­rois.

Gé­rard Go­don s’est res­sour­cé, prêt à plon­ger dans le… Grand bain ! Sa pre­mière mon­tée des marches, son pre­mier ta­pis rouge, son pre­mier cos­tume…

L’his­toire ne dit pas en­core s’il ren­con­tre­ra So­phie Mar­ceau…

« J’ai tou­jours fait la mu­sique de mon coeur »

(PHO­TO : LAU­RENCE JAVAL)

Sa­me­di 17 mai, Gé­rard Go­don fou­le­ra les marches du Pa­lais des fes­ti­vals de Cannes.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.