Al­ti­fort va re­prendre le site cos­nois

La Voix du Sancerrois - - Région - JEAN-BAP­TISTE BO­TEL­LA jean-bap­tiste.bo­tel­la@cen­tre­france.com

Le groupe Val­lou­rec a an­non­cé mar­di mi­di lors d’un co­mi­té cen­tral d’en­tre­prise, être en­tré en né­go­cia­tion ex­clu­sive avec le groupe Al­ti­fort pour la re­prise des sites de Tarbes et Cosne.

◗ « Quand j’ai ap­pris la nou­velle, j’ai souf­flé. » Mi­chel Ve­neau, maire de Cosne, était sa­tis­fait mar­di 15 mai quand sur les coups de mi­di, il a ap­pris la bonne nou­velle.

En ef­fet, à la suite du co­mi­té cen­tral d’en­tre­prise du groupe Val­lou­rec à Pa­ris, la di­rec­tion a an­non­cé aux re­pré­sen­tants du per­son­nel que les sites de Cosne­sur­Loire ( Ville­chaud) et de Tarbes (Hautes­Py­ré­nées), me­na­cés de fer­me­ture de­puis leur mise en vente, avaient en­fin trou­vé pre­neur : le groupe Al­ti­fort qui est en­tré en dis­cus­sion ex­clu­sive avec le groupe Val­lou­rec.

Neuf dos­siers ont été sé­ lec­tion­nés par le ca­bi­net de re­cru­te­ment Athé­ma, puis six ont été re­te­nus et pré­sen­tées au groupe Val­lou­rec. « Il a eu des marques d’in­té­rêt et des pro­po­si­tions fermes », sou­ligne Jean­Pierre Flo­ris, dé­lé­gué in­ter­mi­nis­té­riel aux re­struc­tu­ra­tions d’en­tre­prises.

Et Al­ti­fort était donc « la so­cié­té qui of­frait le plus de pers­pec­tives so­ciales ». De son cô­té, Val­lou­rec s’est mon­tré dis­po­sé à « ai­der fi­nan­ciè­re­ment cette so­cié­té pour qu’elle re­prenne les deux sites et qu’elle fasse les in­ves­tis­se­ments né­ces­saires et qu’elle soit ca­pable de faire face à une pé­riode un peu dif­fi­cile au dé­mar­ra­ ge », conti­nue le dé­lé­gué de Ber­cy.

Al­ti­fort, ba­sé dans le Nord de la France, groupe so­lide, a dé­ci­dé de re­prendre tout le per­son­nel des deux sites dont les 115 sa­la­riés de Cosne. « Ils ont pré­sen­té un plan de dé­ve­lop­pe­ment com­mer­cial qui pa­raît cré­dible. Il y au­ra un ef­fort de for­ma­ tion im­por­tant pour élar­gir le sec­teur d’ac­ti­vi­té », com­plète Jean­Pierre Flo­ris.

Pour réa­li­ser ces ac­qui­si­tions, Al­ti­fort, se se­rait éga­le­ment ap­puyé sur une per­sonne qui connaît très bien le sec­teur du fo­rage et qui au­rait donc pen­sé à des dé­bou­chés po­ten­tiels.

Une lettre d’en­ga­ge­ment ferme d’Al­ti­fort

En phase de né­go­cia­tion ex­clu­sive avec Val­lou­rec, la ces­sion des sites de Cosne et de Tarbes de­vrait donc dé­bou­cher dans les pro­chaines se­maines après la pé­riode de « clo­sing ». « Il y a pour l’ins­tant une lettre d’en­ga­ge­ment ferme d’Al­ti­fort. C’est quand même très rare que ce­la ne se passe pas bien entre cette lettre et la clô­ture. Car là on rentre dans une mise en forme des élé­ments plus ju­ri­dique », ex­plique le dé­lé­gué in­ter­mi­nis­té­riel qui a sui­vi de très près ce dos­sier.

Un dos­sier qui, sauf coup de théâtre de­vrait donc trou­ver une is­sue fa­vo­rable. Un sou­la­ge­ment pour les ac­teurs lo­caux. « La re­prise de tous les sa­ la­riés est l’élé­ment le plus im­por­tant », ajoute Mi­chel Ve­neau.

« Très sin­cè­re­ment, lorsque je suis ve­nu à Cosne, je ne pen­sais pas qu’on au­rait quel­qu’un qui re­prenne tout le monde. Mais on va conti­nuer à suivre ce dos­sier pour s’as­su­rer que tout se passe comme pré­vu. C’est une pre­mière étape très im­por­tante. Main­te­nant, place à l’exé­cu­tion », ter­mine Jean­Pierre Flo­ris.

« La so­cié­té qui of­frait le plus de pers­pec­tives so­ciales »

Les 115 sa­la­riés de Val­lou­rec Cosne vont être re­pris par le groupe Al­ti­fort.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.