Geof­frey Lé­ger et Aven­cia au som­met

La Voix du Sancerrois - - Magazine - JEAN-BAP­TISTE BOTELLA jean-bap­[email protected]­tre­france.com

Éle­veur de che­vaux Camargue à Menetou-Râtel, Geof­frey Lé­ger est aus­si une ré­fé­rence na­tio­nale dans l’équi­ta­tion de tra­vail dont il vient de rem­por­ter deux nou­veaux titres avec sa ju­ment Aven­cia des Mangues.

◗ Il est tom­bé de­dans quand il était pe­tit. À la fois pas­sion­né et doué, Geof­frey Lé­ger a gran­di dans l’éle­vage de che­vaux Camargue de ses pa­rents, à Ville­chaud, près de Cos­ne­sur­Loire.

Un centre équestre où il ap­prend l’équi­ta­tion de tra­vail, dis­ci­pline axée sur la conduite et le tri du bé­tail. Et le jeune homme a du ta­lent : à 12 ans, il rem­porte, dé­jà, son pre­mier con­cours.

Les tau­reaux comme sup­port de tra­vail

La tête sur les épaules, il prend, à l’âge de 18 ans, la di­rec­tion de La Grande Motte (Hé­rault) pour faire ses classes du­rant deux ans au coeur de la Camargue, avant de re­ve­nir au ber­cail, à Menetou­Râtel. Sur place, il monte son éle­vage de tau­reaux de Camargue (mis en stand­by de­puis pour se concen­trer sur de l’éle­vage de Sa­lers et de Li­mou­sines) et sur­tout de­puis 2010, une école d’équi­ta­tion de tra­vail et de tra­di­tion. Un moyen de trans­mettre sa pas­sion. « Au­jourd’hui, les tau­reaux sont un sup­port de tra­vail : nous al­lons trier le bé­tail à che­val, dans la plus pure tra­di­tion ca­mar­guaise, c’est très lu­dique », ex­plique Geof­frey.

Une ac­ti­vi­té qui prend de plus en plus d’im­por­tance, au même titre que les stages et la pen­sion de che­vaux, no­tam­ment grâce à la no­to­rié­té du gar­çon qui col­lec­tionne les titres en équi­ta­tion de tra­vail. « J’ai rem­por­té mon pre­mier titre de cham­pion de France en 2014 avec un che­val de pro­prié­taire », se sou­vien­til.

Quatre ans plus tard, Geof­frey Lé­ger a fait en­core plus fort : aux Saintes­Ma­ries­de­la­Mer, ber­ceau de la Camargue, il est de­ve­nu cham­pion de France avec Aven­cia des Mangues, une ju­ment de 8 ans qu’il a fait naître chez lui, à Me­ne­touRâ­tel. « C’est une vraie fier­té de l’avoir fait naître, puis dres­sé pour ar­ri­ver à ce titre », sou­ligne­t­il.

Un titre na­tio­nal qui lui a of­fert une sé­lec­tion avec le maillot frap­pé du coq pour les cham­pion­nats d’Eu­rope aux Pays­Bas en août der­nier.

Ob­jec­tif Rome 2019

Et là en­core, Aven­cia des Mangues a été sur le de­vant de la scène en dé­cro­chant un titre de cham­pion d’Eu­rope par équipe mais aus­si une place de vi­ce­cham­pion d’Eu­rope en in­di­vi­duel.

Avec cette an­née 2018 faste, Geof­frey Lé­ger pré­pare dé­jà la sai­son 2019 avec un autre dé­fi en tête : « Avec Aven­cia, nous sommes ar­ri­vés au som­met, je ne pour­rai pas faire mieux. Alors je vais es­sayer d’avoir la même réus­site avec un autre che­val. Cette fois, ce se­ra un éta­lon. Et pour­quoi pas dé­cro­cher le titre aux cham­pion­nats d’Eu­rope de Rome en 2019 ? »

Aven­cia, elle, conti­nue­ra à faire par­ler son ta­lent avec les élèves du centre équestre.

(PHO­TO : APN PHO­TO­GRA­PHIE)

Geof­frey Lé­ger a rem­por­té en 2018 deux nou­veaux titres avec sa ju­ment Aven­cia des Mangues.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.