Évo­lu­tion du genre

L'Automobile - - Dossier SUV -

Construit sur une plate-forme de Hyun­dai San­ta Fe, dont l’em­pat­te­ment a été al­lon­gé de 8 cm, ce Sorento (4,78 m, soit 9,5 cm de plus qu’avant) offre un es­pace géant à bord, ain­si qu’un coffre à la taille hors normes (1 662 dm3 maxi, se­lon Hyun­dai). Il per­met même de lo­ger cor­rec­te­ment deux adultes aux sixième et sep­tième places ( de sé­rie) sur des sièges re­pliables sous le plan­cher, grâce à une ban­quette de deuxième rang cou­lis­sante sur 21 cm. Pour le confort des pas­sa­gers, les dos­siers de cette der­nière se règlent éga­le­ment en in­cli­nai­son. Très spa­cieux et mo­du­lable, ce Sorento soigne aus­si ses ma­té­riaux, conscien­cieu­se­ment ajus­tés, afin de jus­ti­fier son ta­rif sa­lé. Le gros 2.2 CRDi de 200 ch, seul mo­teur pro­po­sé en France, pro­fite de ses 441 Nm de couple et de sa boîte au­to. “6” as­sez ré­ac­tive pour dy­na­mi­ser les 1 885 kg an­non­cés de ce grand SUV. Très plein dès les plus bas ré­gimes, ce die­sel s’ac­com­mode éga­le­ment de la boîte mé­ca­nique à six rap­ports, re­lan­çant sans sou­cis sur un fi­let de gaz dès 1 000 tr/mn. Tou­te­fois, sa com­mande trop ac­cro­cheuse, nous fait pré­fé­rer la trans­mis­sion au­to­ma­tique, mal­gré un ma­lus su­pé­rieur. Mais le plus convain­cant reste la jus­tesse des ré­glages du châs­sis. Outre la di­rec­tion par­fai­te­ment ca­li­brée, le Sorento dis­pose d’un train avant pré­cis, tan­dis que l’ar­rière sait ai­der à tour­ner juste ce qu’il faut dans les courbes. Le tout est dou­blé d’un an­ti­dé­ra­page ESP ré­ac­tif sans être trop in­ter­ven­tion­niste. Bref, le co­réen montre un bel agré­ment de conduite, qui s’ajoute à un confort soi­gné grâce à son amor­tis­se­ment progressif. Il n’y a qu’en ville et à basse vi­tesse que quelques tré­pi­da­tions re­montent sur les rac­cords de chaus­sée, dé­faut am­pli­fié par les jantes de 19 pouces.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.