AUTOLIB ?

L'Automobile - - En Bref -

Avec la fin du sys­tème d’au­to­par­tage pa­ri­sien se pose la ques­tion du de­ve­nir des 4 000 Autolib qui ces­se­ront de cir­cu­ler dans la ca­pi­tale à comp­ter du 31 juillet. Si le groupe Bol­lo­ré, leur pro­prié­taire, compte en ré­par­tir cer­taines à Lyon, In­dia­na­po­lis, Sin­ga­pour... – ces autres villes ayant adop­té sa Blue­car élec­trique (vu l’état dé­plo­rable du parc, bon cou­rage !) –, se­lon nos confrères du Fi­ga­ro, d’autres pour­raient être mises en vente au­près des en­tre­prises et de nous, par­ti­cu­liers. Est- ce que L’A.M. vous conseille de vous por­ter ac­qué­reur ? Non, bien sûr ! Pour rap­pel, ces mo­dèles, même re­ta­pés, sont dé­pour­vus d’ABS (hor­mis les Autolib les plus ré­centes) et doivent res­ter en charge 24 h/24, sous peine de se dé­char­ger com­plè­te­ment en à peine plus de deux jours. L'Autolib est ain­si la seule voi­ture qui consomme de l’éner­gie même quand on ne s’en sert pas ! Drôle d’éco­lo... Les 6 200 places de sta­tion­ne­ment dé­diées, elles, de­vraient à terme être mises à dis­po­si­tion des au­to­mo­bi­listes pour re­char­ger leur vé­hi­cule per­son­nel.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.