Ré­tro

Ru­ben Ooms, ar­tiste illus­tra­teur, ren­voie les voi­tures d’au­jourd’hui dans le pas­sé.

L'Automobile - - Sommaire - TEXTE A.LE­GENDRE - ILLUS­TRA­TIONS R.OOMS

ET SI PEU­GEOT AVAIT LAN­CÉ UNE 103 DANS LES AN­NÉES 1950, AVEC PORTES COU­LIS­SANTES FA­ÇON 1007 ? OU SI, AU MÊME MO­MENT, BMW AVAIT DÉ­CLI­NÉ UNE 507 EN VER­SION HY­BRIDE ? RU­BEN OOMS, ILLUS­TRA­TEUR DE SON MÉ­TIER, REN­VOIE LES VOI­TURES D’AU­JOURD’HUI DANS LE PAS­SÉ ET NOUS EM­BARQUE DANS SON UNI­VERS CO­LO­RÉ, PLEIN DE POÉ­SIE ET DE NOS­TAL­GIE.

S’amu­ser à ré­écrire l’his­toire est un do­maine d’ha­bi­tude ré­ser­vé aux écri­vains, qu’ils soient ro­man­ciers ou au­teurs de BD, ou en­core aux réa­li­sa­teurs. Éric-Em­ma­nuel Sch­mitt, dans LaPart­del’autre, ima­gine ain­si qu’Adolf Hit­ler a été re­çu à l’École des BeauxArts, ou Laurent Tuel, dans Jean-Phi­lippe, que John­ny Hal­ly­day n’a ja­mais connu le suc­cès… Dans l’au­to­mo­bile, les ten­ta­tives d’uchro­nie, puisque c’est ain­si que se nomment les scé­na­rios dé­cou­lant de la mo­di­fi­ca­tion d’un évé­ne­ment du pas­sé, sont net­te­ment plus rares ! Le dé­fi semble avoir amu­sé Ru­ben Ooms, ar­tiste néer­lan­dais, au­teur de sto­ry-boards, illus­tra­tions et autres tra­vaux ty­po­gra­phiques, qui s’est attelé à trans­for­mer des icônes du pas­sé, en leur ajou­tant des ca­rac­té­ris­tiques bien mo­dernes. “J’ai­con­ser­vé cer­tains dé­tails d’ ori­gine, comme les jantes ou les poi­gnées de porte, afin de rendre mes créa­tion s cré­dibles ”, nous pré­cise Ru­ben. Comme il n’y a guère de chances que vous en ayez dé­jà en­ten­du par­ler en France, nous avons sé­lec­tion­né ici, pour vous, quelques-unes de ses oeuvres. Au­tour de ses des­sins, nous nous sommes lais­sé por­ter nous aus­si par l’ima­gi­na­tion, en écri­vant les pre­mières lignes d’une his­toire qui n’exis­te­ra ja­mais. Si le thème vous ins­pire, n’hé­si­tez pas à nous faire par­ve­nir vos propres idées, avec une Re­nault CV pu­re­ment élec­trique ou une dé­cli­nai­son pick-up de la Fer­ra­ri GTO ! ///

Avec des “si”, on met­trait Pa­ris en bou­teille, mais re­con­nais­sez que ces di­gres­sions au­to­mo­biles dé­clenchent les sou­rires et ré­veillent les sou­ve­nirs

... Alfa Ro­meo avait dé­ve­lop­pé “sa” 500 ? Au dé­but des an­nées 1960, Alfa fa­brique sa 100 000e Giu­liet­ta, sa Giu­lia va prendre le re­lais et ses pe­tites spor­tives sont cra­quantes. Une Mi­to, concur­rente de la Fiat 500, au­rait eu du sens… L’exemple de Mi­ni, en Grande-Bre­tagne, au­rait-il pu être source d’ins­pi­ra­tion, comme l’a été l’Aus­tin A40 pour In­no­cen­ti ?

... Peu­geot avait pen­sé aux portes cou­lis­santes dès 1950 ? On se sou­vient de la 1007, née en 2005, et de ses deux portes cou­lis­santes per­met­tant de se ga­rer dans un mou­choir de poche. Le suc­cès n’a pas été au ren­dez-vous (144 000 exem­plaires ven­dus en quatre ans), mais peut-être qu’une pe­tite 103, ve­nue épau­ler les 203 et 403 vers 1955, au­rait connu une plus belle car­rière ?

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.