Ras­sem­ble­ment mo­to Mo­tor & Soul

L'Automobile - - Sommaire - TEXTE STÉ­PHANE MEU­NIER

LE BU­SI­NESS DU VIN­TAGE A PAR­FOIS L’IN­CON­VÉ­NIENT DE FAIRE DE L’EGO DU CLIENT LE THÈME NON AVOUÉ DE L’ÉVÉ­NE­MENT. TOU­TE­FOIS, NOM­BREUX SONT CEUX QUI PRÔNENT TOU­JOURS LE MÉ­LANGE DES GENRES ET DES CLASSES. LE 5E FES­TI­VAL MO­TORS & SOUL, LES 8 ET 9 SEP­TEMBRE PRO­CHAINS DANS LES YVE­LINES (78), PRO­MET D’ÊTRE DE CEUX-LÀ.

Lorsque deux amis de trente ans se re­trouvent, un soir de juillet, après le feu d’ ar­ti­fice, que peuvent-ils bien se ra­con­ter ? S’ils sont dans la po­li­tique, on ima­gine fa­ci­le­ment qu’au­cun n’est dupe des pro­messes de loyau­té de l’autre. Mais si leur mo­teur in­té­rieur est le che­val­va­peur, on ne doute pas que la nuit pas­se­ra vite. Reste qu’au pe­tit ma­tin, les di­gres­sions dis­si­pées, les ser­ments peuvent aus­si avoir dis­pa­ru avec les fu­me­rolles des Co­hi­ba consu­més. Sauf si, comme Sté­phane ( Lhuillier) et Étienne (Pro­the­ry) – pré­noms ju­meaux s’il en est –, vous êtes ha­bi­tués à lais­ser la trace de vos tra­jec­toires. À deux- roues, de­puis qua­rante ans pour le pre­mier (ci- des­sus), sur quatre, pour le se­cond. La paire étant du genre ac­cro aux ma­chines qui ont une âme. Et le nombre de gommes n’a pas d’im­por­tance quand l’oc­tane est votre groupe san­guin et l’ami­tié votre de­vise. C’est ain­si que naît, en , un blog au nom ins­pi­ré : Vi­rage . Il fait écho au cé­lèbre “Corks­crew” de La­gu­na Se­ca (Ca­li­for­nie).

Mixi­té et pas­sion­nés

Un violent gauche, aveugle, où les pi­lotes se jettent dans le vide comme du haut d’un mur et qui, vé­cu de l’in­té­rieur en “sac de sable” dans une GT RS, a re­lé­gué le pire grand huit du monde au rang de ma­nège pour bam­bins. Le ton était don­né. Mais fé­dé­rer une com­mu­nau­té d’amou­reux de bielles et de cu­bic inch a un re­vers. Le pre­mier ren­dez-vous a vite fait de se trans­for­mer en mi­ni- concen­tré de mo­tards sans co­lère. On ou­blie son âge et ses cos­tards, et on roule juste pour le plai­sir. Tous en re­de­mandent. Cinq ans après, a uence oblige, on s’est or­ga­ni­sé pour que Mo­tors & Soul conti­nue de bras­ser les dif­fé­rences sans in­quié­ter voi­si­nage et forces de l’ordre. Ain­si, le fes­ti­val élit, une fois par an, do­mi­cile au châ­teau de Neu­ville, à Gam­bais ( ), à une en­ca­blure de Lu­tèce, et fé­dère tous ceux qui, le temps d’un week- end, veulent se dé­gour­dir es­gourdes, mirettes et gambettes dans un écrin fo­res­tier ha­bi­tuel­le­ment ré­ser­vé aux che­vaux et au re­tour au vert. Bi­kers gen­tils, col­lec­tion­neurs d’Al­bion, young­ti­mers dé­bu­tants et lo­caux en go­guette se­ront de la gar­den­par­ty. Et L’A.M. y se­ra. On s’y voit ? ///

Fes­ti­val Mo­tors & Soul - les et sep­tembre - Châ­teau de Neu­ville à Gam­bais ( ) - ren­sei­gne­ments : mo­tors- and-soul.com

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.