« Gi­lets jaunes » l’acte IV dans le Cher

Le Berry Républicain - - Le Fait Du Jour - An­toine Bus­nel an­toine.bus­[email protected]­tre­france.com

C’est au­jourd’hui le qua­trième sa­me­di d’ac­tion des « gi­lets jaunes ». En France, à Pa­ris (lire pages 45, 46 et 47), mais aus­si dans le Cher. Un ras­sem­ble­ment est pré­vu ce ma­tin, à 10 heures, au péage de l’A71, à Bourges et les points ha­bi­tuels de­vraient être te­nus par le mou­ve­ment contes­ta­taire. Entre ap­pel au calme et mise en place d’un im­po­sant ser­vice par les forces de l’ordre.

Alors qu’un acte IV du mou­ve­ment des « gi­lets jaunes » doit avoir lieu au­jourd’hui et fait craindre une nou­velle pous­sée de vio­lences, no­tam­ment à Pa­ris, cer­tains ma­ni­fes­tants tentent de ré­af­fir­mer une ligne pa­ci­fique.

Dans le Cher, les porte­pa­role du mou­ve­ment contes­ta­taire dé­fendent, ces der­niers jours, une ac­tion res­pon­sable et non­vio­lente. Un ap­pel à se ras­sem­bler au rond­point de l’échan­geur de l’A71, à Bourges, à 10 heures au­jourd’hui, a été lan­cé. Des ma­ni­fes­tants de tout le dé­par­te­ment de­vraient conver­ger (tout en main­te­nant une pré­sence aux en­droits ha­bi­tuels).

Fran­çois, un des co­or­do­na­teurs du mou­ve­ment à Bourges, in­dique avoir re­çu des ré­ponses po­si­tives de plu­sieurs com­munes du dé­par­te­ment (Vier­zon, San­coins ou Or­val) ain­si que de La Cha­ri­té­sur­Loire, Ne­vers (Nièvre), Gien (Loiret)…

Dans cette pers­pec­tive, les forces de l’ordre sont par­ti­cu­lière­ ment mo­bi­li­sées. « S’ex­pri­mer li­bre­ment est une chose, mais les actes vio­lents ne sont pas ac­cep­tables, rap­pelle la di­rec­trice dé­par­te­men­tale de la sé­cu­ri­té pu­blique, Bri­gitte Sif­fert. Le maxi­mum de per­son­nels a été mo­bi­li­sé, des fonc­tion­naires de po­lice ont été rap­pe­lés, pour une pré­sence maxi­male sur le ter­rain. »

Ce sa­me­di se­ra « comme un jour de se­maine nor­mal, as­sure le co­lo­nel Ru­dy Gas­pard, com­man­dant du grou­pe­ment de gen­dar­me­rie du Cher. Il n’y au­ra au­cun gen­darme en re­pos. »

Une coor­di­na­tion po­lice­gen­dar­me­rie se­ra mise en place au péage de l’A71, à Bourges. Comme les week­ends pré­cé­dents, les forces de l’ordre se­ront aus­si ré­par­ties sur l’en­semble du ter­ri­toire puisque plu­sieurs « gi­lets jaunes » ont pré­vu de res­ter sur les points qu’ils oc­cupent, no­tam­ment à Vier­zon, Or­val ou Cours­les­Barres. « Jus­qu’à pré­ sent, dans le Cher, nous avons eu af­faire à des gens rai­son­nables et il n’y a pas de rai­son que ce soit dif­fé­rent cette fois­ci », pré­cise le co­lo­nel Gas­pard.

La pré­fète du Cher, Ca­the­rine Fer­rier, a mul­ti­plié les points de ren­contre avec les porte­pa­role des « gi­lets jaunes » du dé­par­te­ment cette se­maine.

La re­pré­sen­tante des ser­vices de l’État es­time que cha­cun a tra­vaillé « à éta­blir un sys­tème qui pré­mu­ni­rait de tout dé­bor­de­ment. Les re­pré­sen­tants lo­caux de ce mou­ve­ment ne sou­haitent pas être as­si­mi­lés à des ac­tions vio­lentes ; ils en ont don­né des gages, en main­te­nant le dia­logue avec les ser­vices de la pré­fec­ture, tout en s’ap­puyant sur une base per­sé­vé­rante sur les re­ven­di­ca­tions », in­dique Ca­the­rine Fer­rier.

Gen­darmes et po­li­ciers rap­pe­lés pour « une pré­sence maxi­male sur le ter­rain »

« Nous sommes contre la vio­lence »

Les ser­vices de l’État es­timent à 900 le nombre de « gi­lets jaunes » mo­bi­li­sés dans le Cher sa­me­di der­nier. Com­bien se­ront­ils au­jourd’hui, et pour quelles ac­tions pré­cises ? « Il y au­ra des bar­be­cues (près du péage de l’A71, à Bourges, NDLR), si­non, on ver­ra de­main (au­jourd’hui) », dé­clare Fran­çois. Il ne de­vrait pas y avoir beau­coup de « gi­lets jaunes » en ville, « pour ne pas gê­ner les ani­ma­tions du Té­lé­thon », pré­cise­t­il tou­te­fois.

Une quête en fa­veur de l’évé­ne­ment ca­ri­ta­tif de­vrait d’ailleurs être or­ga­ni­sée. Sans sol­li­ci­ter les vé­hi­cules qui pas­se­ront le péage. « On ne va pas faire du ra­cket, on y veille­ra. » Un point de col­lecte se­ra sim­ple­ment ins­tal­lé.

Hier ma­tin, une di­zaine de « gi­lets jaunes » as­su­raient la pré­sence au rond­point de l’échan­geur de l’A71, à Bourges, dans une am­biance pai­sible. Les dis­cus­sions sont co­lo­rées par le son des klaxons des poids

lourds et des voi­tures qui sou­tiennent le mou­ve­ment.

« L’ac­cueil est plu­tôt bon », af­firme une ma­ni­fes­tante, re­trai­tée. Elle n’est pas sur place de­puis le dé­but, mais vient tous les jours, après avoir ache­té son pain, pour af­fi­cher son sou­tien, même sym­bo­lique. Au dé­but du mou­ve­ment, au­to­mo­bi­liste, elle s’est re­trou­vée blo­quée « une heure » au même en­droit.

« Pou­voir vivre mieux »

« Quand ils ont su que je me ren­dais à un ren­dez­vous mé­di­cal, ils m’ont pro­po­sé de pas­ser. J’ai re­fu­sé, par so­li­da­ri­té. » Pour elle, le coeur des re­ven­di­ca­tions, c’est le pou­voir d’achat, c’est « pou­voir vivre mieux ».

Non loin, une autre « gi­let jaune », mo­bi­li­sée de­puis le 17 no­vembre, reste très re­mon­tée. Et dé­ter­mi­née.

Ce week­end, elle avait en­vi­sa­gé d’al­ler ma­ni­fes­ter à Pa­ris. Dé­ pla­ce­ment an­nu­lé suite à la cou­leur prise par la ma­ni­fes­ta­tion la se­maine der­nière sur les Champs­Ély­sées.

« Nous sommes contre la vio­lence », abonde une autre « gi­let jaune ». Cer­tains iront à Pa­ris

(lire ci­des­sous). Pour beau­coup d’autres, ça se pas­se­ra dans le Cher.

PHO­TO PIERRICK DELOBELLE

CONTES­TA­TION.Un ap­pel au ras­sem­ble­ment, ce sa­me­di ma­tin au péage de l’A71, à Bourges, a été lan­cé. Des « gi­lets jaunes » pour­raient ve­nir de l’en­semble du dé­par­te­ment.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.