Le nou­veau Da­cia Dus­ter met la barre en­core plus haut

Après deux mil­lions d’exem­plaires pro­duits, le nou­veau Dus­ter monte en gamme et en qua­li­té.

Le Bessin Libre - - Automobile - Phi­lippe Her­vieu

Sans au­cune res­sem­blance avec des mo­dèles exis­tants, le pre­mier Dus­ter te­nait dé­jà fort bien “la route” cô­té style. Avec lui, la marque Re­naultDa­cia a su ré­pondre à une at­tente non for­mu­lée des au­to­mo­bi­listes. Son suc­cès n’a ja­mais dé­men­ti ce choix. Dès lors, il n’était pas éton­nant - et même to­ta­le­ment lé­gi­time - que sa re­lève conserve l’ori­gi­na­li­té, la pres­tance et la forte per­son­na­li­té du pre­mier mo­dèle. Et si, au jeu des sept er­reurs entre l‘an­cien et le nou­veau, les dif­fé­rences vi­suelles res­tent sub­tiles, la der­nière ver­sion est beau­coup plus at­trac­tive et to­nique. En outre, des feux de jour à LED, pré­sents sur toute la gamme, ajoutent un cer­tain lustre au fleu­ron de Da­cia.

Le Dus­ter n’a rien à en­vier à ses concur­rents

En s’ins­tal­lant der­rière le vo­lant, le conduc­teur dé­couvre une planche de bord en­tiè­re­ment nou­velle. Sa qua­li­té, dans un contexte “low cost”, a d’ailleurs bien pro­gres­sé. Elle est mise en va­leur par un de­si­gn ave­nant et contem­po­rain, où trois bouches de ven­ti­la­tion rondes, au centre, sur­montent un écran bien di­men­sion­né. Vo­lant ré­glable en hau­teur comme en pro­fon­deur et nou­veaux sièges, avec ac­cou­doir pour le conduc­teur, soignent une am­biance in­té­rieure qui prend de l’éclat et confirme la mon­tée en gamme. Ce­la se tra­duit par de nou­velles sel­le­ries, des in­serts dé­co­ra­tifs chro­més et de pas mal d’équi­pe­ments aus­si. Tout s’avère éga­le­ment très pra­tique à bord, avec de nom­breux ran­ge­ments et un coffre de bonne di­men­sion.

Sous le ca­pot, le Dus­ter 2 re­con­duit en grande par­tie les dif­fé­rentes mo­to­ri­sa­tions de son aî­né. En es­sence, un 4 cy­lindres 1.6 SCe at­mo­sphé­rique 115 ch es­sence (avec offre GPL), en boîte 5 vi­tesses 4x2, et un 4 cy­lindres 1.2 TCe tur­bo à in­jec­tion di­recte 125 ch boîte 6 vi­tesses, en 4x2 et 4x4. En die­sel, l’in­oxy­dable 1.5 dCi est dé­cli­né en 90 et 110 ch, la meilleure puis­sance pou­vant re­ce­voir une boîte au­to double em­brayage EDC 6 rap­ports, ou une trans­mis­sion 4x4, dé­sor­mais mu­nie d’un utile contrôle en des­cente.

Au vo­lant, la pre­mière bonne sur­prise émane du TCe 125 ch qui reste si­len­cieux dans ses ac­cé­lé­ra­tions ! De la part d’une Da­cia, on ne s’y at­tend pas vrai­ment, mais c’est pour­tant bien ça : le meilleur pro­pul­seur de la gamme res­pecte mieux les oreilles des oc­cu­pants que d’autres mo­dèles plus hup­pés!

De bonnes sur­prises

Le se­cond Dus­ter du nom s’avère éga­le­ment très agréable à conduire. Sa di­rec­tion est pré­cise, le le­vier de la boîte 6 vi­tesses est doux à l’usage. Et comme les 1 300 ki­los de ce SUV com­pact brident peu sa ca­va­le­rie, il avance bien. Se­conde bonne sur­prise : même sur sol très dé­gra­dé, la sus­pen­sion ab­sorbe très cor­rec­te­ment les in­éga­li­tés du re­vê­te­ment, ren­dant le “best-sel­ler” du groupe Re­nault con­for­table.

Aux com­mandes du die­sel 110 ch boîte au­to EDC, la bonne te­nue com­por­te­men­tale de­meure. Mais à un - lé­ger - cran au-des­sous, car la masse su­pé­rieure du mo­teur pèse dans la di­rec­tion comme dans la tra­jec­toire. Néan­moins, les 7,7 l./100 réa­li­sés pen­dant notre es­sai com­pensent l’af­faire, contre 9,4 l. pour l’es­sence.

L’ul­time bonne sur­prise tient à la ver­sion 4x4, qui per­met de cra­pa­hu­ter sur des ter­rains que peu de ses ho­mo­logues sont ca­pables d’abor­der avec son as­su­rance! Au­tant dire que la lé­gende du Dus­ter n’est pas prête de s’éteindre.

Re­con­dui­sant de nom­breux élé­ments de son aî­né pour conser­ver ses prix ser­rés, la se­conde gé­né­ra­tion du Dus­ter réus­sit à mon­ter en gamme et pro­pose des avan­cées tech­niques en ma­tière de sé­cu­ri­té et de confort.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.