Gi­lets jaunes mode d’em­ploi

Le Bessin Libre - - La Une -

D’Ita­lie, l’ac­tua­li­té pro­ve­nant de France a de quoi sur­prendre un peuple mé­ri­dio­nal pour­tant ré­pu­té pour avoir le “sang chaud”. Pas un journal sans des images des “gi­let gial­li” (gi­lets jaunes) comme on les ap­pelle ici. A Pa­lerme, on se re­passe es­to­ma­qué des jour­naux qui s’ac­cordent tous à dé­crire une “vio­len­za” (vio­lence) qui porte en elle les pré­mices d’une “ri­vo­lu­zione” (ré­vo­lu­tion) !

Si cer­tains com­parent les évé­ne­ments de sa­me­di der­nier à ceux de mai 1968, d’autres vont plus loin et n’hé­sitent pas à re­mon­ter jus­qu’à ceux de 1792 ou même de 1789. Le Fran­çais que je suis se dit qu’ils pour­raient tout aus­si bien faire ré­fé­rence à la ré­vo­lu­tion de 1830 ou bien en­core à celle de 1840. Il y a aus­si celle de 1870 qui a abou­ti à celle de 1871. Et je ne veux pas ou­blier les évé­ne­ments po­pu­laires de 1936, une ré­vo­lu­tion aus­si cette an­née là! Et puis il y a toutes celles d’An­cien Ré­gime, de la Fronde en pas­sant par les ré­voltes du­cales et nor­mandes, ré­vo­lu­tions de pa­lais celles-là. Bref, en France, en terme de ré­fé­rences ré­vo­lu­tion­naires on a l’em­bar­ras du choix !

Livres de l’Ely­sée

Aus­si je me dis qu’Em­ma­nuel Ma­cron, cible de tous les mé­con­ten­te­ments ac­tuels, se­rait bien ins­pi­ré en se plon­geant bien vite et très sé­rieu­se­ment dans quelques - uns de nos livres d’His­toire tant le mou­ve­ment des “gi­lets jaunes” n’a en fin de compte rien de très nou­veau. Mêmes ré­flexes et res­sorts face au ras-le-bol fis­cal, mêmes mon­tées à Pa­ris sous une même cou­leur, mêmes des­truc­tions aveugles des sym­boles na­tio­naux.

Même hé­bé­tude et manque de sa­gesse d’un pou­voir qui se laisse dé­bor­dé en fai­sant preuve de fai­blesse là où il fau­drait de la fer­me­té, d’in­tran­si­geance là où il fau­drait de la sou­plesse. Même op­por­tu­nisme et même huile sur le feu de la même ma­nière par presque les mêmes op­po­si­tions et, en­fin, même si­dé­ra­tion de l’étran­ger.

Bref, le mode d’em­ploi est là, il ex­plique ce qu’il ne faut sur­tout pas faire en pa­reil cas. Il dort, à coup sûr, quelque part dans la bibliothèque de l’Ely­sée et il suf­fi­rait presque de s’en ser­vir. Em­ma­nuel Ma­cron le fe­ra-t-il ?

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.