Zone euro : les sa­laires sont à la traîne

Le Bessin Libre - - France-monde -

Dans la zone euro, le taux de chô­mage est des­cen­du en un an de 8,8 % à 8,1 %, et les en­tre­prises ont du mal à re­cru­ter : ce qui de­vrait pous­ser les ré­mu­né­ra­tions à la hausse. Or ce n’est guère le cas, et la faible évo­lu­tion des sa­laires in­quiète les éco­no­mistes.

A l’ère des CDD et des temps par­tiels, en ef­fet, beau­coup des em­plois créés après la crise mon­diale de 2008 sont pré­caires : si­tua­tion qui li­mite la marge des né­go­cia­tions sa­la­riales. Sans ou­blier la me­nace de la ro­bo­ti­sa­tion, qui pousse les sa­la­riés à se faire pru­dents plu­tôt que de de­man­der une aug­men­ta­tion comme au­tre­fois... Le cu­mul des frus­tra­tions et de la baisse res­sen­tie du pou­voir d’achat a ain­si joué un rôle im­por­tant dans des cou­rants comme ce­lui qui a por­té les po­pu­listes au pou­voir en Ita­lie, et comme au­jourd’hui en France le mou­ve­ment des gi­lets jaunes.

Le dé­par­te­ment consom­ma­tion du CREDOC in­dique que le ni­veau de vie mé­dian en France est de “1710 eu­ros par mois, toutes pres­ta­tions in­té­grées et sous­trac­tion faite des im­pôts”. Les dé­penses ayant le plus aug­men­té de­puis 2000 sont, dans l’ordre, le lo­ge­ment et l’ali­men­ta­tion.

Quant à in­dexer de nou­veau les sa­laires sur l’in­fla­tion comme avant 1983, les gou­ver­ne­ments suc­ces­sifs ont ré­pé­té de­puis lors que ce se­rait “une mau­vaise idée”.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.