Jean sans Terre en route pour l’exil

Le Bessin Libre - - Bayeux -

C’est dans les tout der­niers jours de no­vembre 1203, le 24 ou le 25 se­lon Ed­mond de La­heu­drie, dans son “His­toire du Bes­sin”, que Jean sans Terre tra­verse Bayeux pour quit­ter dé­fi­ni­ti­ve­ment la France. Il a été, nous ex­plique l’his­to­rien Chi­goues­nel dans sa “Nou­velle His­toire de Bayeux”, “ain­si nom­mé en plai­san­tant par le Roi Hen­ri II son père, parce qu’il était né après que ce prince eût fait en pro­jet le par­tage de ses do­maines entre ses deux pre­miers en­fants”.

Né le 27 dé­cembre 1166, Jean est le plus jeune fils d’Hen­ri II, roi d’An­gle­terre et Duc de Nor­man­die, et d’Alié­nor d’Aqui­taine. Le règne d’Hen­ri II se­ra mar­qué, nous dit M. de La­heu­drie, par une ad­mi­nis­tra­tion qui fit ré­gner sur le Bes­sin un “bon ordre” per­met­tant une “re­la­tive ai­sance” des la­bou­reurs.

En 1170, Hen­ri II, tout en pour­sui­vant son règne, a fait cou­ron­ner Duc son fils aî­né, Hen­ri le Jeune. Cet “in­digne re­je­ton” veut échap­per à la tu­telle pa­ter­nelle et en­traîne dans sa ré­bel­lion ses frères Ri­chard et Geof­froy. Il trouve la mort en 1183 et son frère Geof­froy qui lui a suc­cé­dé meurt peu après, en 1186. En 1189, c’est au tour du roi Hen­ri II de quit­ter cette terre. Ri­chard dit “Coeur de Lion” est alors couronné duc de Nor­man­die et Roi d’An­gle­terre, des titres qu’il conser­ve­ra jus­qu’à sa mort, en 1199. Le trône des “Ducs Rois” doit nor­ma­le­ment re­ve­nir au fils de Geof­froy, l’ado­les­cent Ar­thur, ne­veu de Jean.

Un as­sas­sin sur le trône

Mais cette fois, Jean Sans Terre n’en­tend pas lais­ser le pou­voir lui échap­per. Il s’em­pare du trône de Ri­chard, écrit Chi­goues­nel, “après avoir fait su­bir à l’in­for­tu­né prince une longue et af­freuse cap­ti­vi­té, il pousse la cruau­té jus­qu’à le tuer de sa propre main”. Et M. de La­heu­drie parle de “la na­ture vin­di­ca­tive, san­gui­naire, dé­pra­vée, cu­pide du der­nier prince normand”. Le Roi de France, Philippe Au­guste, va mettre à pro­fit “l’im­mense cri d’hor­reur, de ré­pro­ba­tion et de ven­geance” qui va s’éle­ver contre l’as­sas­sin pour conqué­rir sans dif­fi­cul­té la Nor­man­die : “comme toutes les villes de la pro­vince, Bayeux lui ou­vrit ses portes sans ré­sis­tance, et le Bes­sin tout en­tier se ran­gea sous sa puis­sance”, écrit Chi­goues­nel.

Une conquête que Philippe Au­guste ter­mi­ne­ra en mai 1204, mais l’on peut consi­dé­rer que le dé­part de Jean sans Terre, du port de Bar­fleur, le 5 dé­cembre 1203, met un terme au règne des ducs de Nor­man­die, une dy­nas­tie fon­dée par le Duc Rol­lon en 911.

Mi­nia­ture du Bri­tish Mu­seum re­pré­sen­tant Jean sans Terre chas­sant. Ce­la pour­rait bien être en fo­rêt de Bur, où il chas­sait fré­quem­ment..

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.