“Mine de rien, on lit” au col­lège

Le Bessin Libre - - Balleroy -

LE MO­LAY-LIT­TRY

Le col­lège de la Mine du Mo­layLit­try ex­pé­ri­mente des temps de lec­ture pour les col­lé­giens, les pro­fes­seurs, le per­son­nel et l’ad­mi­nis­tra­tion...

“Mine de rien, on lit” a pour ob­jec­tif de re­don­ner le goût de la lec­ture et le con­seil pé­da­go­gique a dé­ci­dé cette an­née jus­qu’aux va­cances de Noël d’ex­pé­ri­men­ter deux temps de lec­ture par se­maine, le lun­di et le jeu­di à rai­son de 14 mi­nutes. L’équipe était fa­vo­rable au dé­ve­lop­pe­ment d’un pro­jet lec­ture. Les élèves sont ame­nés à lire des lec­tures longues, des ro­mans, à l’ini­tia­tive des pro­fes­seurs de lettres.

Le col­lège tra­vaille en par­te­na­riat avec la mé­dia­thèque Re­née Du­val du Mo­lay-Lit­try, les bi­blio­thèques de cam­pagne, le Centre de Do­cu­men­ta­tion et d’In­for­ma­tion du col­lège. Les élèves amènent leurs livres. Ils lisent li­bre­ment dans la salle où ils vont avoir cours en­suite.

Si on a le goût de la lec­ture, le plai­sir de lire, l’en­vie de l’ef­fort, c’est aus­si un temps fa­vo­rable qui per­met à l’élève de se concen­trer sur les cours qui vont suivre. “Les ef­fets sont in­té­res­sants” ex­plique Pierre Ca­dor, prin­ci­pal.

“La lec­ture ap­porte beau­coup sur la culture per­son­nelle” conclut le prin­ci­pal.

Mine de rien, les col­lé­giens lisent. Ici, avant le cours d’an­glais dis­pen­sé par Cé­cile Chaillou.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.