Un pe­tit-dé­jeu­ner com­plet au col­lège

Le Bessin Libre - - Balleroy -

LE MO­LAY-LIT­TRY

Mer­cre­di 28 no­vembre, au col­lège de la Mine, Laurent Har­dy, cui­si­nier de l’éta­blis­se­ment et son équipe, avaient pré­pa­ré un buf­fet com­plet pour le pe­tit-dé­jeu­ner des 91 élèves des classes de 6e, des membres du con­seil d’ad­mi­nis­tra­tion. En amont, Ma­rielle Ma­rie, in­fir­mière était pas­sée dans les classes pour leur ex­pli­quer les bien­faits d’un pe­tit-dé­jeu­ner com­plet. Com­ment peut-on pas­ser des heures sans man­ger sans avoir dé­jeu­né ? Il faut comp­ter en­vi­ron 16 h entre le re­pas du soir et ce­lui du mi­di ! Quand Ma­rielle les a ren­con­trés en cours, les jeunes sa­vaient les bien­faits de ce re­pas sou­vent ou­blié ou pris à la “va vite”. Elle leur a don­né maints con­seils. Un dé­jeu­ner com­plet c’est un pro­duit lai­tier, des cé­réales, un fruit et une bois­son.

Ce jour, même si les pla­teaux de cer­tains étaient bien rem­plis, d’autres n’ont pas man­gé les quatre pro­duits. On a pu voir des pla­teaux avec du cho­co­lat au lait et cé­réales, cer­tains avec un yaourt et des fruits au si­rop... Florent té­moigne “Moi le ma­tin, je n’ai pas faim quand je me lève. Je prends quand même une com­pote ou un yaourt et quelques gâ­teaux et un jus d’orange car on me force.” Théo confie “Je n’ai pas le temps si­non je vais ra­ter le bus.” Tous ont été una­nimes “C’est co­ol de man­ger avec les co­pains.”

Quoi de mieux qu’un pe­tit-dé­jeu­ner entre co­pains au col­lège ? Oui, mais il au­rait du être com­plet pour tous, ce n’était pas le cas.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.