Jean-Jacques Blan­chard, mu­si­cien et chef de choeur

Le Bessin Libre - - Carentan -

“L’am­biance était for­mi­dable avec le chef de la mu­sique, Thier­ry Rose. Pas ques­tion de faire état de grade, c’était”Mon­sieur“. J’ai pro­lon­gé de douze mois mon ser­vice mi­li­taire”, sou­ligne Jean-Jacques Blan­chard qui ajoute : “A 8 ans, je me suis re­trou­vé près du chef d’or­chestre, face au pu­blic, lors d’une messe du cou­ron­ne­ment de Mo­zart, quelle émo­tion !”

Plus jeune chef de choeur

de France

De 1986 à 1994, Jean-Jacques Blan­chard en­seigne la mu­sique à Va­lognes, Ca­ren­tan, Les Pieux. A 18 ans, il entre avec son ami Loïc Mé­nard à la cho­rale “La cha­made” à Tour­la­ville et en de­vient chef de choeur jus­qu’en 2007, ce se­ra le plus jeune en France à di­ri­ger une cho­rale. Sé­quence sou­ve­nir lors du concert de Jean-Michel Jarre en 1994 au Mont-Saint-Michel. Il est alors sé­lec­tion­né pour di­ri­ger 60 cho­ristes de la cho­rale de Saint-Ma­lo et y re­trouve son frère Do­mi­nique, ré­gis­seur du spec­tacle. En 1992, le mé­lo­mane chan­tait dé­jà avec la troupe de chants de ma­rins Ca­liorne, de Cher­bourg. Jean-Jacques Blan­chard réa­lise seul un CD “La com­pil aux en­fants”, et y fait par­ti­ci­per un groupe de jazz. Il fré­quente le Conser­va­toire de Caen, ob­tient le Prix sol­fège, cer­ti­fi­cat d’har­mo­nie et se sou­vient avec plai­sir de son pro­fes­seur, Alain Poi­rier et de la pia­niste Isa­belle Du­ha. 2015, il est nom­mé chef de choeur de “L’Écho des Ma­rais”. Il di­rige aus­si “Le choeur des ma­rins du Co­ten­tin” de Bric­que­bec avec Thier­ry Mo­rel, bas­siste, Do­mi­nique Jouault à l’ac­cor­déon et lui-même à la gui­tare.

Jean-Jacques Blan­chard a di­ri­gé de 1988 à 1993 la cho­rale “La Ca­ren­telle” et créé celle de Bré­hal en 2001, “Pom Pom Pom”. Sa­muel De­lau­nay lui a confié l’ani­ma­tion de groupes lors de sor­ties en mer sur de vieux grée­ments.

Avec ta­lent, il se pro­duit avec sa com­pagne, Delphine Du­cour­tioux, dite “DD Plume”, elle-même au­teur-com­po­si­trice et in­ter­prète.

Chez lui, Jean-Jacques Blan­chard soigne ses par­ti­tions de mu­sique. Il joue de plu­sieurs ins­tru­ments, chante et di­rige plu­sieurs cho­rales. As­su­ré­ment, il ne peut vivre sans mu­sique.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.