12 ans pour le beau-père vio­leur

Le Bessin Libre - - Carentan -

AS­SISES

Ven­dre­di 30 no­vembre 2018, un homme de 57 ans a été condam­né en ap­pel à 12 ans de pri­son ferme pour viols sur mi­neurs de quinze ans par la cour d’as­sises de Cou­tances.

Pro­cès à huis clos

A la de­mande des vic­times, le pro­cès s’est te­nu à huis clos. Les faits re­montent à 2000 et 2001. Le père des en­fants dé­pose plainte le 16 fé­vrier 2001 pour viols et agres­sions sexuelles contre Ka­rim Ben­nour, le nou­veau com­pa­gnon de la mère des en­fants. Une cou­sine des en­fants in­dique avoir elle aus­si été vic­time. Les vic­times ont entre 7 et 10 ans à l’époque. L’homme nie les faits, il est pla­cé sous contrôle ju­di­ciaire. Pro­fi­tant de sa double na­tio­na­li­té, il trouve re­fuge en Al­gé­rie. En pre­mière ins­tance, il est condam­né par dé­faut à 10 ans de ré­clu­sion cri­mi­nelle par la cour d’as­sises du Cal­va­dos. Il est fi­na­le­ment in­ter­pel­lé fin juin 2017 à l’aé­ro­port d’Or­ly. Les ju­rés ont donc alour­di la peine en ap­pel pour ce der­nier pro­cès d’as­sises de cette ses­sion.

Le pro­cès s’est dé­rou­lé à huis clos à la de­mande des vic­times.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.