“De toute fa­çon, je suis condam­né d’avance”

Le Bessin Libre - - Carentan -

BÉNOUVILLE

La di­rec­tion dé­par­te­men­tale de la pro­tec­tion des po­pu­la­tions (DDPP) or­ga­nise un contrôle chez un mar­chand de voi­tures dans la zone in­dus­trielle le 23 juillet 2014 à Bénouville. Trois plaintes partent dès 1er jan­vier 2014. Les ins­pec­tions re­lèvent soit que des contrôles tech­niques ne sont ef­fec­tués qu’après la vente ou que les ré­pa­ra­tions ne sont pas toujours faites par un pro­fes­sion­nel sur fac­tures, soit que quelques comp­teurs ki­lo­mé­triques ne sont pas fiables. Le 29 no­vembre, au tri­bu­nal de Caen, le pré­ve­nu de 23 ans se dé­fend seul et s’énerve. Il ré­pond de pra­tique com­mer­ciale trom­peuse, d’exer­cice illé­gal d’ac­ti­vi­té ar­ti­sa­nale et de vente de vé­hi­cule de plus de quatre ans sans contrôle tech­nique. Il se pré­tend vic­time d’achar­ne­ment de la part des au­to­ri­tés : “de toute fa­çon, je suis condam­né d’avance”. L’homme écope de 12 mois de pri­son avec sur­sis et mise à l’épreuve de deux ans et 1 000 eu­ros d’amende. Il in­dem­ni­se­ra une des trois vic­times de 3 138 eu­ros.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.