Une tuile pour les gour­mands

Le Bessin Libre - - Noël En Fête -

A Noël les pe­tits gri­gno­tages sont sou­vent au­to­ri­sés. Alors pour­quoi ne pas es­sayer la tuile pour les fêtes de fin d’an­née ?

A la pâ­tis­se­rie La Reine Ma­thilde, dans la rue Saint-Mar­tin à Bayeux, Isa­belle Dou­blet sert un grand clas­sique à ses clients : la tuile aux amandes. Simple mais dé­li­cieux, cette gour­man­dise s’ac­com­mode après un énième re­pas de fête avec le ca­fé ou bien le cho­co­lat chaud du soir, blot­ti dans son plaid à re­gar­der les pro­grammes spéciaux. De plus, les tuiles ne de­mandent pas énor­mé­ment de temps ni d’ef­fort de pré­pa­ra­tion. Les in­gré­dients sont simples à trou­ver, et ne né­ces­sitent pas une tech­nique ré­ser­vée aux grands chefs pâ­tis­siers. Il faut sim­ple­ment être mi­nu­tieux et bien suivre les ins­truc­tions.

Pour en réa­li­ser en­vi­ron 50, il faut : trois blancs d’oeuf, 200 grammes de sucre, 70 grammes de beurre, 70 grammes de fa­rine, 200 grammes d’amandes ef­fi­lées et un peu d’ex­traits de va­nille.

Re­cette

Com­men­cer par mettre le beurre à fondre, évi­tez le mi­cro-ondes pour être sûr de bien fondre le mor­ceau en in­té­gra­li­té. Dans un sa­la­dier, mé­lan­ger le sucre, la fa­rine et les amandes ef­fi­lées. Une fois le mé- lange bien ef­fec­tué, y ajou­ter les blancs d’oeufs et la va­nille. En­core une fois, il faut bien ma­laxer la pâte afin que tous les in­gré­dients s’unissent. Seule­ment après, ajou­ter le beurre fon­du et conti­nuer de mé­lan­ger jus­qu’à ob­te­nir une pâte ho­mo­gène.

Pas de trop grosses tuiles

En­suite vient la par­tie tech­nique et sou­vent la plus dé­li­cate : sur une plaque de cuis­son re­cou­verte de pa­pier sul­fu­ri­sé, pla­cer des pe­tits ronds de pâte réa­li­sés à l’aide de cuillères à soupe. At­ten­tion à ne pas faire de trop grosses tuiles. Le mieux et d’uti­li­ser une cuillère à soupe pour as­su­rer la même quan­ti­té de pâte à chaque fois. Lais­ser au four 7-8 mi­nutes à 180-190°. En­fin, pour ob­te­nir la si clas­sique forme de la tuile, lais­ser les tuiles re­po­ser sur un rou­leau à pâ­tis­se­rie ou n’im­porte quel ob­jet de forme ronde. Et pas de pa­nique si les 50 tuiles ne sont pas par­ties au pre­mier ser­vice, elles se conservent à mer­veille dans une pe­tite boîte her­mé­tique.

Le chef cui­si­nier de la pâ­tis­se­rie à l’oeuvreEn cui­sine, la bonne hu­meur est de ri­gueur juste avant les fêtes de Noël.Dé­cli­nai­son au cho­co­latDans la pâ­tis­se­rie bayeu­saine, les tuiles aux amandes sedé­clinent éga­le­ment au cho­co­lat.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.