Le Bessin Libre : 2018-12-08

Football : 60 : 4

Football

FOOTBALL/ 4 NATIONAL 2 Après la 13e journée NATIONAL 2 Invaincus depuis six matchs, les hommes de Johan Gallon ont chuté ce week-end à SaintBrieuc. Le technicien granvillais avait prévenu la semaine passée que le Stade Briochin n’était pas à sa place et que cette rencontre allait être compliquée. Une défaite sur le plus petit des scores suite à un but d’un ancien granvillais, Ladislas Douniama. Si ce revers casse la série d’invincibilité de Tony Théault et de ses partenaires, elle ne doit cependant pas casser la bonne dynamique. L’objectif est encore largement dans les cordes : être dans le peloton de tête à la trêve. Forteresse. Les Granvillais sont invaincus à la maison avec un bilan de trois victoires et quatre nuls, soit 65 % de leur total de points. Loi des séries. Face à Poissy puis Vannes, les Granvillais veulent enchaîner deux victoires. Performance qu’ils ont réalisée à une seule reprise cette saison (contre Boulogne puis Bastia-Borgo) Pas de joker contre Poissy Face à Saint-Brieuc, les Granvillais auraient pu s’imposer. Comme ce fut le cas face à Paris ou Saint-Malo, où ils ont vu leurs adversaires revenir après avoir fait le plus dur. La faute à quelques erreurs d’inattentions mais également à un manque de réussite. Toutefois, la réalité du classement est là. Granville pointe désormais à 4 points du leader Bastia-Borgo. Un leader dont on sait déjà qu’il ne perdra que très peu de points sur son terrain. Face à Poissy, la semaine prochaine, Granville n’aura pas le choix. A domicile contre une équipe luttant pour le maintien, tout autre résultat qu’une victoire sera une désillusion pour les troupes de Johan Gallon. Une mission loin d’être impossible mais pas achevée d’avance. Aussi surprenant que cela puisse paraître, Poissy vainqueur de seulement trois rencontres possède la meilleure défense du championnat avec seulement dix petits buts encaissés. Alors que les conditions météorologiques risquent d’être compliquées, les Granvillais vont devoir se montrer patient devant la muraille pisciacaise. PTS 24 24 21 20 20 18 17 17 17 16 15 15 14 13 12 11 JO G N P 13 6 6 1 13 6 6 1 13 6 3 4 13 5 5 3 13 5 5 3 13 4 6 3 13 4 5 4 13 4 5 4 13 4 5 4 13 5 1 7 13 3 6 4 13 4 3 6 13 4 2 7 13 2 7 4 13 2 6 5 13 2 5 6 BASTIA-BORGO CHARTRES ST-MALO GRANVILLE LE HAVRE NANTES PARIS ST-GERMAIN LORIENT ST-BRIEUC BOULOGNES BILL. POISSY OISSEL MANTES VITRé VANNES FURIANI AGLIANI NATIONAL 3 Menu allégé. Journée de “rattrapage” ce week-end avec seulement quatre matchs au programme. Rebond. L’US Avranches “B” veut rebondir face à Rouen après avoir encaissé six buts la semaine passée face à Evreux. En cas de mauvais résultat, ils pourraient perdre leur place de leader au profit d’Evreux, Saint-Lô ou Alençon. PTS 20 20 18 18 18 16 16 14 13 12 10 9 7 5 JO G N P 10 6 2 2 10 6 2 2 11 5 3 3 10 4 6 0 9 5 3 1 9 5 1 3 9 5 1 3 10 4 2 4 10 4 1 5 10 3 3 4 11 2 4 5 11 2 3 6 11 2 1 8 11 1 2 8 AVRANCHES ALENÇON SM EVREUX ROUEN CAEN 2 FC ST-LÔ MANCHE DIEPPE GONFREVILLE AS CHERBOURG ASPTT CAEN QUEVILLY PACY MENILLES BAYEUX FC DEVILLE MAROMME 8 DÉCEMBRE 2018 PRINTED AND DISTRIBUTED BY PRESSREADER PressReader.com +1 604 278 4604 ORIGINAL COPY . ORIGINAL COPY . ORIGINAL COPY . ORIGINAL COPY . ORIGINAL COPY . ORIGINAL COPY COPYRIGHT AND PROTECTED BY APPLICABLE LAW

© PressReader. All rights reserved.