Le Bessin Libre

La ré­ou­ver­ture du re­lais de Louis XVI à Sainte-Croix Grand Tonne

- Louis XVI of France · Saint Croix · Niger

Abandonné de­puis des an­nées le long de l’an­cienne route na­tio­nale 13, l’an­cien re­lais de poste va re­trou­ver un se­cond souffle dans le respect de ses ma­gni­fiques par­ties an­ciennes.

Sa­rah et Ber­tand Le­roy sont pro­prié­taires de l’an­cien re­lais de poste de­puis 2018. “Le ven­deur avait re­fait les toits et les fa­çades, sau­vant ain­si ce beau bâ­ti­ment, mais lors­qu’on l’a ache­té, tout était en­core en friche” ra­conte Ber­trand. Ils ont dé­ci­dé d’en ré­no­ver les 3 700 m2 pour trans­for­mer le lieu qui va être dé­dié à des lo­ca­tions évé­ne­men­tielles, la grande salle pou­vant re­ce­voir 290 per­sonnes assises. Les 7 gîtes, dont chaque chambre pos­sède sa propre salle de bains, peuvent ac­cueillir 40 per­sonnes, un dor­toir de 30 lits com­plé­tant l’offre. “On s’est in­té­res­sés aux lieux de­puis 2008, et quand on a pu l’ac­qué­rir en 2018, on réa­li­sait notre rêve. Notre fille Hé­lène a sui­vi une for­ma­tion à l’hôtellerie et à l’évé­ne­men­tiel. Elle va gé­rer le do­maine qui ouvre dans les pre­miers jours de juin” ajoute Ber­trand. Il ter­mine les tra­vaux, réa­li­sés dans le respect du bâ­ti­ment ori­gi­nal, par des en­tre­prises lo­cales. Le Re­lais pos­sé­dait un puits intérieur. Il se­ra re­cou­vert d’une vitre épaisse et se­ra illu­mi­né. Les che­mi­nées et même le po­ta­ger d’ori­gine sont ré­ha­bi­li­tés à l’an­cienne.

“Nous avons trou­vé un louis d’or dans la cour, que nous ex­po­se­rons dans une vitrine” in­dique Sa­rah. Elle évoque l’his­toire : “Louis XVI, un roi en­core très ai­mé en 1786, ar­rê­té au Re­lais pour prendre une col­la­tion, lors du seul voyage qu’il fit en Nor­man­die, a do­té une jeune femme qui ayant”fau­té“était en­ceinte et ne pou­vait se ma­rier faute d’argent. Il lui a re­mis une bourse bien gar­nie, la sau­vant ain­si du déshon­neur”.

Le maire, Serge Cal­mels, qui a ai­dé les pro­prié­taires “pour que re­vive ce lieu dans une oc­cu­pa­tion res­pec­tueuse de la vie du vil­lage” confirme avoir consul­té des do­cu­ments qui montrent que le Re­lais exis­tait bien avant le XVIIIe siècle. “C’était l’un des deux seuls”re­lais de Poste“du Cal­va­dos, l’autre étant à Cam­bre­mer. Les ar­chives montrent une ferme, un couvent et un hô­pi­tal le long du che­min qui re­liait le Re­lais au châ­teau.” Contact et ré­ser­va­tions : “Le Do­maine de la cour des Lys” - 02 61 67 16 26 - Ac­cueil as­su­ré 24/24 h.

Une ré­no­va­tion res­pec­tueuse de l’His­toire

 ??  ?? La grande salle à la pou­trai­son conser­vée peut re­ce­voir jus­qu’à 290 per­sonnes assises pour des repas ou des sé­mi­naires.
La grande salle à la pou­trai­son conser­vée peut re­ce­voir jus­qu’à 290 per­sonnes assises pour des repas ou des sé­mi­naires.
 ??  ?? Dans la cour in­té­rieure, de­vant la fon­taine, Hé­lène
Le­roy, le maire Serge Cal­mels, Sa­rah et Ber­trand
Le­roy.
Dans la cour in­té­rieure, de­vant la fon­taine, Hé­lène Le­roy, le maire Serge Cal­mels, Sa­rah et Ber­trand Le­roy.

Newspapers in French

Newspapers from France