Pous­sée à avor­ter

Le Bocage Libre - - Societe -

Avec le sou­tien de sa mère, le père de fa­mille violent a pous­sé Ma­rie à avor­ter. “Ils m’ont ame­né à l’hô­pi­tal sans rien me dire. Le doc­teur m’a dit que l’en­fant al­lait bien et que tout se­rait fi­ni dans trois jours. J’ai alors com­pris pour­quoi j’étais là… Et j’ai gar­dé l’en­fant”.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.