Em­bar­go sur l’Iran : les vaches res­tent en Normandie?

Le Bocage Libre - - Forum Pour La Paix -

Les échanges éco­no­miques avec l’Iran ont pris du plomb dans l’aile de­puis que l’ac­cord sur le nu­cléaire ira­nien a été dé­non­cé par le pré­sident des Etats-Unis Do­nald Trump, le 8 mai der­nier, im­po­sant un nou­vel em­bar­go com­mer­cial sur Té­hé­ran. La ré­gion Normandie fait par­tie des vic­times, elle qui comp­tait y ex­por­ter des vaches. Dé­ci­dé en no­vembre 2016, ce pro­jet com­mer­cial pour re­lan­cer une fi­lière viande ira­nienne avait abou­ti en oc­tobre der­nier, à la grande sa­tis­fac­tion du client ira­nien.

Echanges ban­caires blo­qués

L’ave­nir de l’ac­cord s’an­non­çait pro­met­teur jus­qu’au revirement des amé­ri­cains. Car qui dit em­bar­go amé­ri­cain contre un pays dit, entre autres blo­cages, in­ter­dic­tion d’uti­li­ser le dol­lar pour com­mer­cer avec le pays sanc­tion­né. Une tuile pour la Normandie et ses par­te­naires ira­niens. “Les né­go­cia­tions sur un deuxième en­voi ont été fi­na­li­sées juste avant la re­prise de l’em­bar­go amé­ri­cain, nous ont confié des res­pon­sables de la Ré­gion Normandie. Un acompte avait dé­jà été en­voyé de la part des ira­niens, mais re­fu­sé par la banque fran­çaise.” Pour y re­mé­dier, les clients ira­niens doivent ve­nir en France en ce mois de juin pour ren­con­trer les ban­quiers fran­çais et mettre en place un nou­veau cir­cuit ban­caire qui se­rait com­pa­tible avec l’em­bar­go. Mais les res­pon­sables en charge du dos­sier ne cachent pas leurs in­quié­tudes.

“La crainte porte sur le fait que l’em­bar­go concerne aus­si la banque cen­trale ira­nienne, ajoutent-ils. Dans ce cas, au­cun échange in­ter­ban­caire ne se­rait pos­sible. Le re­fus de l’acompte du client ira­nien par la banque fran­çaise a été dé­ci­dé par pré­cau­tion en at­ten­dant plus d’élé­ments. Mais il n’est pas en­core cer­tain, se­lon les ban­quiers fran­çais, que les pro­duits ali­men­taires soient concer­nés par l’em­bar­go.” L’ac­cord est sus­pen­du à cette ré­ponse.

310 cha­ro­laises éle­vées en Normandie ont été en­voyées en Iran en oc­tobre der­nier, avant de pas­ser à 10 000 chaque an­née. Mais la dé­non­cia­tion de l’ac­cord sur le nu­cléaire ira­nien par les Etats-Unis change la donne

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.