A la Ré­gion, une sub­ven­tion fait dé­bat

Le Bocage Libre - - Societe -

L’en­ve­loppe ne passe pas... En at­tri­buant, jeu­di 25 oc­tobre, une sub­ven­tion de 456 000 eu­ros à la Fé­dé­ra­tion ré­gio­nale des syn­di­cats d’ex­ploi­tants agri­coles (FRSEA) de Nor­man­die, la Ré­gion s’est at­ti­ré les foudres de l’op­po­si­tion. Al­louée dans le cadre des contrats d’ob­jec­tifs me­nés avec dif­fé­rents or­ga­nismes, la somme doit ser­vir à“mieux connaître et an­ti­ci­per l’em­ploi de de­main” dans la ré­gion. Une noble cause, se­lon l’avis gé­né­ral. Mais qui, se­lon cer­tains, ne de­vrait pas être me­née par la FRSEA.

“Les ac­tions concer­nant l’em­ploi agri­cole sont le rôle des chambres consu­laires et des as­so­cia­tions”, dé­nonce Laurent Le­ray, porte-pa- role de la Con­fé­dé­ra­tion pay­sanne de Nor­man­die. “En don­nant une telle somme à la FRSEA pour cette mis­sion, la Ré­gion par­ti­cipe au clien­té­lisme syn­di­cal.”

Pour les élus ré­gio­naux d’op­po­si­tion d’Eu­rope Eco­lo­gie-Les Verts (EELV), l’at­tri­bu­tion de cette sub­ven­tion “tra­hit le manque ab­so­lu de neu­tra­li­té et d’im­par­tia­li­té” du con­seil ré­gio­nal, et illustre un “dia­logue ex­clu­sif avec le syn­di­ca­lisme ma­jo­ri­taire”.

De son cô­té, la Ré­gion ré­fute toute ac­cu­sa­tion de fa­vo­ri­tisme. Elle ex­plique avoir ac­cor­dé cette sub­ven­tion non pas pour une mis­sion syn­di­cale, mais pour un pro­jet “al­lant dans le sens de l’in­té­rêt col­lec­tif”.

A la Ré­gion, que pré­side Her­vé Mo­rin, on se dé­fend de tout fa­vo­ri­tisme.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.