Re­tour sur 2013 à Ac­tion et en­vi­rons

Jacques Derigny , pré­sident d’ac­tion Four­mies et en­vi­rons a rap­pe­lé, avec un pin­ce­ment au coeur, les grands chan­tiers de la der­nière an­née de la col­lec­ti­vi­té.

Le Courrier de Fourmies - - FOURMIES - S. R

Avant de tour­ner la page d’Ac­tion Four­mies et en­vi­rons, Jacques Derigny a sou­hai­té re­ve­nir sur le tra­vail réa­li­sé en 2013 par Ac­tion Four­mies et en­vi­rons. « L’an der­nier, quand j’ai pré­sen­té mes voeux, je ne pen­sais pas que c’étaient les der­niers d’Ac­tion Four­mies et en­vi­rons et que je se­rais le pré­sident de la CCSA »,

a-t-il sou­li­gné. « Avant de tour­ner la page, je vou­drais re­ve­nir sur les grands mo­ments qui ont ponc­tué l’an­née écou­lée. Je ne peux pas ne pas en par­ler, par sou­ci de trans­pa­rence ».

Or­dures mé­na­gères

Et de re­ve­nir sur les or­dures mé­na­gères : « La ré­gie a trou­vé son rythme de croi­sière. Nous avons in­ves­ti en ma­té­riel. Nous avons pour­sui­vi les tra­vaux des lo­caux tech­niques ». Le ges­tion­naire de l’aire d’ac­cueil des gens du voyage, ges­tion éga­le­ment pas­sée en ré­gie, « nous a don­né sa­tis­fac­tion ». Suite à la dis­so­lu­tion du SICT et pour

as­su­rer les ser­vices ren­dus aux com­munes, la com­mu­nau­té de com­munes a re­pris plu­sieurs com­pé­tences de ce syn­di­cat comme le ba­layage, la com­pé­tence

fes­ti­vi­tés,... « Nous avons aus­si ac­cueilli 36 per­sonnes en contrat d’ave­nir ». Mais la pre­mière com­pé­tence dé­vo­lue à la col­lec­ti­vi­té, « a fait l’ob­jet de toute notre at­ten­tion ». Et en 2013, la com­mu­nau­té de com­munes a sou­te­nu le pro­jet de re­prise de la so­cié­té Pierre et Ber­trand par Sébastien Gue­ry. « Il a fait le pa­ri de sau­ver l’en­tre­prise. La col­lec­ti­vi­té l’a ac­com­pa­gné. Des tra­vaux se­ront pro­chai­ne­ment en­tre­pris dans les lo­caux de l’éta­blisse- ment ». Ac­tion Four­mies et en­vi­rons est éga­le­ment in­ter­ve­nue sur l’ex­ten­sion de la zone de Saint-Laurent à Anor, dans le cadre d’un pro­jet in­dus­triel, a fait des tra­vaux pour fa­vo­ri­ser l’ac­cès à Eu­ro-per­for­mance. Quant au dos­sier d’ex­ten­sion de la zone com­mer­ciale, « il est tou­jours d’ac­tua­li­té ». Point noir, la friche SPN Glass­de­co « est en passe de trou­ver une so­lu­tion. Je fais le voeu que le man­da­taire ju­di­ciaire consente en­fin à so­lu­tion­ner ce dos­sier ».

Un pro­jet éco­no­mique por­teur d’es­poir

Évé­ne­ment qui a mar­qué l’an­née 2013, l’ou­ver­ture du PIDE ( Pôle in­ter­com­mu­nal de dé­ve­lop­pe­ment éco­no­mique) : « Ce pro­jet est por­teur d’es­poir pour notre ter­ri­toire. Il n’au­rait ja­mais été pos­sible si nous n’avions gé­ré les fi­nances de ma­nière ri­gou­reuse ». Siège de l’intercommu­nalité, le PIDE c’est éga­le­ment un gui­chet unique pour les por­teurs de pro­jets, une ruche d’en­tre­prise : « un vé­ri­table ou­til de dé­ve­lop­pe­ment éco­no­mique ». Et les re­tom­bées sont dé­jà po­si­tives. A ce jour, six en­tre­prises s’y sont ins­tal­lées. « Ce dé­ve­lop­pe­ment du PIDE nous amène à ren­con­trer des per­sonnes qui ont be­soin de bu­reaux ». Une ex­ten­sion se­ra amé­na­gée pour ré­pondre à ces de­mandes. « C’est une pre­mière phase avant la construc­tion d’un hô­tel d’en­tre­prise ». Jacques Derigny a éga­le­ment te­nu à re­mer­cier les chefs d’en­tre­prise qui, mal­gré les dif­fi­cul­tés éco­no­miques, ont main­te­nu l’em­ploi, voire l’ont dé­ve­lop­pée. En­fin, en ma­tière de tou­risme, l’Of­fice de tou­risme, de­ve­nu in­ter­com­mu­nal « a su fé­dé­rer les ac­teurs lo­caux. Son pro­chain pro­jet est la créa­tion d’un site In­ter­net » . Et la pro­chaine étape se­ra de lui don­ner une di­men­sion in­ter­com­mu­nau­taire. En ma­tière de pro­jet, il a évo­qué la fu­ture pis­cine. Dans le cadre du pôle d’ex­cel­lence ser­vice, trois mai­sons mé­di­cales plu­ri­dis­ci­pli­naires ver­ront le jour à Trélon, Four­mies et Anor. « Les tra­vaux de­vraient dé­mar­rer dans les pro­chaines se­maines », a pré­ci­sé Jacques Derigny. Et il a avoué, après cette énu­mé­ra­tion, avoir un pin­ce­ment de voir dis­pa­raître Ac­tion Four­mies et en­vi­rons mais « c’est une grande sa­tis­fac­tion d’avoir à mes cô­tés l’en­semble des conseiller­s de la CCSA ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.