handball le 8 fé­vrier !

Le Courrier de Fourmies - - HANDBALL - Ni­co­las Le­clercq

Le Sambre Aves­nois Handball nour­rit des am­bi­tions éle­vées. Et le ta­bleau de marche est plus que res­pec­té du cô­té des hand­bal­leuses sam­briennes qui vivent cette an­née leur pre­mière sai­son en Na­tio­nale 1. Et plu­tôt bien comme le confirme leur clas­se­ment ac­tuel (6e avec 23 pts). Le dé­but de sai­son a per­mis aux joueuses de Thier­ry Mi­co­lon d’en­gran­ger un cer­tain nombre de points qui per­met au groupe de « te­nir le coup » et de res­ter bien po­si­tion­né, même lorsque le na­vire es­suie un « sé­rieux » grain ( trois dé­faites de suite).

Deux ren­contres de coupe d’Eu­rope dé­lo­ca­li­sées ven­dre­di et sa­me­di

Afin de pour­suivre sa mue, le SAHB doit s’ap­puyer sur des par­te­naires : des en­tre­prises, des spon­sors, qui aident d’un point de vue fi­nan­cier. Il peut aus­si comp­ter sur des par­te­naires spor­tifs, qui lui ap­portent leur sa­voir- faire, c’est le cas avec le club d’IssyParis, qui évo­lue dans l’élite du handball fé­mi­nin. Les joueuses pa­ri­siennes, en­traî­nées par Ar­naud Gan­dais, oc­cupent ac­tuel­le­ment la troi­sième place du cham- pion­nat et dis­putent la « Chal­lenge Cup ». Leurs deux ren­contres de coupe d’Eu­rope contre Is­tan­bul sont dé­lo­ca­li­sées : la pre­mière manche se dis­pute à Ville­neuve d’Ascq ven­dre­di, la deuxième à Mau­beuge, sa­me­di.

Il y avait une to­tale con­ver­gence de pro­jets, des va­leurs par­ta­gées, no­tam­ment concer­nant la for­ma­tion, le sui­vi des joueuses...

Mais com­ment les deux clubs ont- ils noué des contacts ? Rien de plus simple, Hu­ghes Del­val­lée, le pré­sident sam­brien, nous l’ex­plique : « Notre pre­mier contact avec Is­sy Pa­ris s’est fait lors­qu’on a joué la fi­nale du cham­pion­nat de France de N3 dans leurs ins­tal­la­tions. On avait beau­coup de sup­por­ters, on y a mis une grosse am­biance. Les di­ri­geants ont été sur­pris, sa­tis­faits. Après, en N2, on a ren­con­tré l’équipe ré­serve d’Is­sy Pa­ris » . C’est donc tout na­tu­rel­le­ment que les deux clubs ont tra­vaillé sur un rap­pro­che­ment. Une ha­bi­tude pour Is­sy Pa­ris qui a dé­jà pas­sé un cer­tain nombre de par­te­na­riats avec des clubs de la ré­gion pa­ri­sienne. Par contre, c’est la pre­mière fois que les di­ri­geants pa­ri­siens contrac­taient un ac­cord avec un club si­tué hors d’Île de France. « Des contacts avec Ar­naud Gan­dais (l’en­traî­neur d’Is­sy Pa­ris), ont tout de suite été pris. Il y avait une to­tale con­ver­gence de pro­jets, des va­leurs par­ta­gées, no­tam­ment concer­nant la for­ma­tion, le sui­vi des joueuses tant sur le plan spor­tif que sur le plan sco­laire, uni­ver­si­taire, la joueuse est trai­tée dans la glo­ba­li­té du pro­jet ».

« Dans le do­maine de l’or­ga­ni­sa­tion, on a fait nos preuves »

Con­crè­te­ment, ce par­te­na­riat, c’est un échange de com­pé­tences. Il a été en­té­ri­né au cours d’une grande soi­rée de handball, dé­jà, en avril 2012. La con­ven­tion avec le club pa­ri­sien avait en ef­fet été si­gnée en marge de la ren­contre op­po­sant les pros dun­ker­quois à la Co­rée du Sud, alors en pleine pré­pa­ra­tion des Jeux olym­piques de Londres. « Pour le club pa­ri­sien, pos­sé­der un club par­te­naire hors de l’Île de France per­met de dé­ve­lop­per son image, le fait de dé­lo­ca­li­ser les matches dé­ve­loppe leur no­to­rié­té » , ana­lyse Hu­ghes Del­val­lée. Et lors­qu’on pose au pré­sident la pos­si­bi­li­té d’échange de joueuses entre les deux clubs, ce­lui-ci n’élude pas la ques­tion et en­vi­sage cette pos­si­bi­li­té en cas de mon­tée en D2, « ce se­ra tou­jours à nous d’ame­ner la va­leur ajou­tée » .

Une grande ma­ni­fes­ta­tion à Mau­beuge

De bons rap­ports et de bonnes ex­pé­riences lors de l’or­ga­ni­sa­tion des matches in­ter­na­tio­naux à Aul­noye-Ay­me­ries, conju­gués à la ren­contre de cham­pion­nat Is­sy Pa­ris-Mios Bi­ga­nos à Mau­beuge, ont fait ger­mer l’idée de l’or­ga­ni­sa­tion d’une nou­velle grande ma­ni­fes­ta­tion à Mau­beuge. « Dans le do­maine de l’or­ga­ni­sa­tion, on a fait nos preuves. C’est comme ce­la qu’est ve­nue l’idée d’une coupe d’Eu­rope » . Cette fois-ci, ce n’est plus un, mais deux matches qui sont pro­gram­més. Et ce­la se­ra la mo­bi­li­sa­tion gé­né­rale du cô­té des bé­né­voles du club. Une cen­taine se­ra sur le pont pour as­su­rer le bon fonc­tion­ne­ment de la soi­rée et aus­si la sé­cu­ri­té.

Is­sy Pa­ris Hand évo­lue en LFH, le plus haut ni­veau du handball fé­mi­nin en France. Les Pa­ri­siennes comptent de nom­breuses in­ter­na­tio­nales dans leurs rangs. Elles oc­cupent ac­tuel­le­ment la troi­sième place du cham­pion­nat. Elles ont fait de la Chal­lenge Cup...

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.