Le maire de­mande des moyens pour l’hô­pi­tal

Alors que le gou­ver­ne­ment an­nonce le 3e plan can­cer, l’hô­pi­tal de Four­mies vient de stop­per les mam­mo­gra­phies, faute de moyens pour rem­pla­cer l’ap­pa­reil.

Le Courrier de Fourmies - - LA UNE -

Il y a quelques se­maines, le centre hos­pi­ta­lier de Four­mies an­non­çait l’ar­rêt des mam­mo­gra­phies. Le mam­mo­graphe dont l’hô­pi­tal est équi­pé est de­ve­nu ob­so­lète et le coût de son rem­pla­ce­ment est beau­coup trop éle­vé. Au mo­ment de la sor­tie du 3e plan can­cer, le maire de Four­mies, Alain Ber­teaux, a dé­ci­dé d’in­ter­pel­ler Ma­ri­sol Tou­raine, mi­nistre des Af­faires so­ciales et de la San­té, et de lui de­man­der des moyens pour l’hô­pi­tal. « Je te­nais à vous faire part de cer­taines de mes pré­oc­cu­pa­tions ma­jeures dans le do­maine de la san­té, en ma qua­li­té de maire mais aus­si de pré­sident du con­seil de sur­veillance du centre hos­pi­ta­lier de Four­mies. En ef­fet, les plus hautes ins­tances mé­di­cales s’ac­cordent sur le fait que le dé­pis­tage pré­coce de cer­tains can­cers (voies di­ges­tives, seins...) est d’une in­con­tes­table ef­fi­ca­ci­té. Or, notre hô­pi­tal pra­tique, ou plu­tôt pra­ti­quait ce type d’exa­mens. Si j’em­ploie à des­sein le pas­sé, c’est que le mam­mo­graphe dont nous dis­po­sons est de­ve­nu com­plè­te­ment ob­so­lète et est donc hors d’usage. C’est pour­quoi, je me per­mets par la pré­sente de vous de­man­der une do­ta­tion bud­gé­taire ex­cep­tion­nelle nous per­met­tant l’ac­qui­si­tion d’un nou­veau ma­té­riel dont le coût se si­tue entre 150 et 200 000 €. Dans le but éga­le­ment d‘évi­ter des dé­pla­ce­ments fa­ti­gants, longs et coû­teux, je vous de­mande de bien vou­loir dé­li­vrer à notre éta­blis­se­ment un agré­ment de can­cé­ro­lo­gie en uro­lo­gie, puisque nous dis­po­sons de l’équi­pe­ment et des pra­ti­ciens né­ces­saires, les éco­no­mies réa­li­sées ici per­mettent de faire glo­ba­le­ment plus contre ce fléau qu’est le can­cer »

Le coût de rem­pla­ce­ment du mam­mo­graphe s’élève à plus de 150 000 eu­ros.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.