La Ré­gion en état d’ur­gence

Des me­sures sé­cu­ri­taires ex­cep­tion­nelles ont été mises en place dès le len­de­main des at­ten­tats de Pa­ris. Des per­qui­si­tions ont per­mis la sai­sie de plu­sieurs armes, de mu­ni­tions et de drogue.

Le Courrier de Fourmies - - ATTENTATS DE PARIS - Laurent Gou­det So­phie Ra­bot

Aux grands maux, les grands moyens. Dès le len­de­main des at­ten­tats de Pa­ris, la pré­fec­ture de Ré­gion Nord-Pas de Ca­lais a mis en place l’état d’ur­gence dé­cré­té par Fran­çois Hol­lande sur tout le ter­ri­toire. Un dis­po­si­tif opé­ra­tion­nel a été or­ga­ni­sé dès sa­me­di 14 no­vembre. Le soir même, le pré­fet de Ré­gion, Jean-Fran­çois Cor­det, a ren­du pu­blic les me­sures ex­cep­tion­nelles adop­tées dans la Ré­gion mais aus­si en Pi­car­die. « C’est une mo­bi­li­sa­tion to­tale et gé­né­rale des ser­vices de l’Etat », a-t-il dé­cla­ré. Même si l’état d’ur­gence le per­met, le pré­fet, après avoir consul­té son état-ma­jor de sécurité, n’a dé­ci­dé au­cun couvre-feu. Mais si des troubles à l’ordre pu­blic sur­ve­naient, des couvre-feux pour­raient être dé­ci­dés au ni­veau de quar­tiers ou même de villes.

Sur­veillance des points sen­sibles

Le dis­po­si­tif Vi­gi­pi­rate a été por­té à son ni­veau maxi­mal avec des dis­po­si­tifs de sécurité ren­for­cés im­pli­quant les CRS, les forces de po­lice et de gen­dar­me­rie. De nom­breux po­li­ciers et gen­darmes ont dû viennent de l’étran­ger par le train ou l’avion. A ce­la s’ajoutent des contrôles au­to­rou­tiers aux péages. En­fin les opé­ra­teurs de trans­port pu­blic ont été in­vi­tés à ren­for­cer leurs dis­po­si­tifs de sécurité et de contrôle.

De­mande de re­port des ma­ni­fes­ta­tions

Le pré­fet en­cou­rage les as­so­cia­tions et les or­ga­ni­sa­teurs d’évé­ne­ment à re­por­ter les ma­ni­fes­ta­tions cultu­relles et spor­tives à « des jours meilleurs ». De son cô­té, la pré­fète du Pas- du- Ca­lais, Fa­bienne Buc­cio, n’in­ter­dit au­cune ma­ni­fes­ta­tion a prio­ri. « La vie doit conti­nuer » , a-telle pré­ci­sé. De plus, dans un dia­logue avec les élus lo­caux, Jean- Fran­çois Cor­det de­mande de ne pas or­ga­ni­ser de ma­ni­fes­ta­tions de fa­çon à concen­trer les forces de sécurité « au com­bat contre le ter­ro­risme et non pas à la sur­veillance » de ras­sem­ble­ments ou de marches po­pu­laires. Le pré­fet ap­pelle en­fin l’en­semble des ges­tion­naires de lieux ac­cueillant du pu­blic à ren­for­cer leurs me­sures de sécurité ha­bi­tuelles (fil­trage, pal­pa­tions de sécurité, mise en place de fouille de sacs).

Pas de me­naces di­rectes

Si le pré­fet dé­ment toutes me­naces di­rectes d’at­ten­tats dans la ré­gion, Jean-Fran­çois Cor­det rap­pelle que le NordPas- de- Ca­lais peut être ex­po­sé car la Ré­gion est un lieu de pas­sage in­tense. Son mes­sage au grand pu­blic est simple. « Soyez vi­gi­lants », a dé­cla­ré le re­pré­sen­tant de l’Etat à l’adresse des ha­bi­tants. Dans la nuit du di­manche 15 au lun­di 16 no­vembre, des per­qui­si­tions ont été me­nées à Jeumont. Vers une heure du ma­tin, c’est un convoi im­pres­sion­nant, une ving­taine de vé­hi­cules de CRS et de po­lice, qui, après avoir tra­ver­sé le centre-ville de Jeumont, sont ar­ri­vés, en toute dis­cré­tion, aux abords des rues du doc­teur Laen­nec, Sch­weit­zer et Char­cot. Une cin­quan­taine d’hommes, lour­de­ment ar­més, ont in­ves­ti le quar­tier. Lun­di ma­tin, dans ce quar­tier ré­si­den­tiel, très calme, pas très loin du centre- ville, les ha­bi­tants se sont ré­veillés, sur­pris et in­quiets, qu’une in­ter­ven­tion en lien avec le ter­ro­risme ait été me­née au pied de leur porte. C’était l’in­com­pré­hen­sion. D’autres per­qui­si­tions au­raient eu lieu à Haut­mont et dans le quar­tier de Sous-le-Bois, et à Mau­beuge. La po­lice était à la re­cherche de caches d’armes, de ma­té­riel in­for­ma­tique, et de té­lé­phone qui pour­raient ap­por­ter des in­for­ma­tions en lien avec le ter­ro­risme.

Le pré­fet a ren­du pu­blic les me­sures de l’état d’ur­gence sa­me­di 14 no­vembre au soir.

Une cin­quan­taine d’hommes, lour­de­ment ar­més, ont in­ves­ti le quar­tier.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.