As­sauts le 18 no­vembre à Saint-De­nis

Le Courrier de Fourmies - - ATTENTATS DE PARIS -

Mer­cre­di ma­tin à 4 h 30, le Raid lan­çait une at­taque dans le centre de Saint- De­nis, si­tué aux portes de Pa­ris. Cette opé­ra­tion est di­rec­te­ment liée aux at­ten­tats sur­ve­nus dans la ca­pi­tale.

Mer­cre­di 18 no­vembre, à 4 h 30, les forces du Raid ont lan­cé un as­saut dans le centre-ville de Saint- De­nis ( 93). Elles ont in­ves­ti un im­meuble de trois étages si­tué à proxi­mi­té de la Ba­si­lique. Elles se sont aus­si­tôt heur­tées à une très forte ré­sis­tance ar­mée. De nom­breux coups de feu ont été en­ten­dus. Vers 7 h du ma­tin, de nou­velles salves d’ex­plo­sions ont re­ten­ti. A 9 h 15, le pro­cu­reur de la Ré­pu­blique an­non­çait un pre­mier bi­lan de l’opé­ra­tion. On dé­nom­brait deux morts par­mi les ter­ro­ristes dont une femme ka­mi­kaze qui a dé­clen­ché une cein­ture d’ex­plo­sifs qu’elle por­tait sur elle. Sept per­sonnes dont trois pré­sentes dans l’ap- par­te­ment as­sié­gé ont été in­ter­pel­lées. Au sein du Raid, on compte cinq po­li­ciers bles­sés. L’un des ob­jec­tifs de cette opé­ra­tion était l’ar­res­ta­tion d’Ab­del­ha­mid Abaaoud, pré­su­mé co­or­di­na­teur des at­ten­tats conduits à Pa­ris dans la nuit du 13 au 14 no­vembre. A l’heure où nous bou­clons, il semble que cet homme n’était pas pré­sent sur les lieux lors de l’as­saut. Même si l’un des deux ter­ro­ristes dé­cé­dés n’avait pas été en­core iden­ti­fié, Ab­del­ha­mid Abaaoud et Sa­lah Ab­dels­lam res­tent ac­ti­ve­ment re­cher­chés.

Sept per­sonnes ont été in­ter­pel­lées.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.