Jean-Phi­lippe Bruyère , héros du jour

A l’hô­tel de ville de Four­mies, Jean- Phi­lippe Bruyère, qui a sau­vé la course du GPF, a été mis à l’hon­neur.

Le Courrier de Fourmies - - LA UNE -

C’ est ému jus­qu’aux larmes que Jean- Phi­lippe Bruyère a été ac­cla­mé par les élus, le co­mi­té du Grand Prix de Four­mies et Ar­naud Pla­tel, di­rec­teur de la ligue de cy­clisme du Nord, ve­nus le re­mer­cier. Sou­ve­nez­vous, le drame a été évi­té de peu ! Le 6 sep­tembre der­nier, à quelques ki­lo­mètres de l’ar­ri­vée, rue An­toine Re­naud, un cou­reur, Fi­lip­po Toz­za­to chute et son vé­lo se re­trouve sur la route. Alors que le pe­lo­ton dé­boule à 70 km/ heure, ce Four­mi­sien a eu un ré­flexe in­croyable, ce­lui de traî­ner le vé­lo dans le fos­sé ! Ce­la a évi­té une chute gra­vis­sime pour un grand nombre de cy­clistes. « Le cru 2015 du Grand Prix de Four­mies res­te­ra dans les mé­moires col­lec­tives. Votre geste cou­ra­geux et spec­ta­cu­laire a per­mis de sau­ver la course. Vous avez su ré­agir avec sang-froid au bon mo­ment. C’est avec re­con­nais­sance que je vous re­mets la mé­daille de la ville de Four­mies » conclut Mi­ckaël Hi­raux, maire et conseiller dé­par­te­men­tal du Nord. « La ligue, c’est 9 équipes com­po­sées de 200 cou­reurs. Je suis ici pré­sent en leurs noms pour vous re­mer­cier de votre geste hé­roïque face à une si­tua­tion qui au­rait pu de­ve­nir un im­mense drame pour tous. Je suis heu­reux de vous re­mettre le maillot dé­di­ca­cé de Tho­mas Voe­ck­ler, votre cou­reur pré­fé­ré » énonce Ar­naud Pla­tel. Le mot de la fin re­vient à Jacques Thi­baux, pré­sident du co­mi­té de l’or­ga­ni­sa­tion du Grand Prix de Four­mies : « J’étais dans la voi­ture du di­rec­teur de course et je n’ai ap­pris votre geste qu’à l’ar­ri­vée. Comme des mil­liers de spec­ta­teurs, quand j’ai vu les images sur le grand écran, j’ai été aba­sour­di par votre ré­flexe spon­ta­né qui au­rait pu éga­le­ment vous bles­ser au vu du pe­lo­ton qui ar­ri­vait sur vous très ra­pi­de­ment. En­core un énorme mer­ci. » M. Thi­baut a of­fert un VTT à Jean-Phi­lippe tan­dis que le se­cré­taire du co­mi­té du GPF, Fa­bien Ma­riez lui a don­né une place VIP dans une voi­ture pour 2016 et le maillot an­ni­ver­saire de la 80e édi­tion. Jean-Phi­lippe Bruyère, pas­sion­né dans l’âme de la pe­tite reine, très ému, a re­mer­cié l’as­sis­tance, mais pour lui, « Ce que j’ai fait a été instinctif, je n’ai pas ré­flé­chi, j’ai vu le vé­lo à terre et j’ai pen­sé aux cou­reurs, mon geste a été au­to­ma­tique, c’est après que je me suis ren­du compte que j’avais sau­vé le GPF ».

Elus et or­ga­ni­sa­teurs avec Jean-Phi­lippe Bruyère, et ses nom­breux ca­deaux.

La re­mise de la mé­daille de la ville par le maire et conseiller dé­par­te­men­tal Mi­ckaël Hi­raux à Jean-Phi­lippe Bruyère.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.