Il trouve la mort dans un ac­ci­dent im­pro­bable

OHAIN L’ac­ci­dent qui s’est pro­duit le ven­dre­di 13 sur la D383 a cau­sé la mort de Hen­ry Cai­gnet, 44 ans, père de fa­mille, ori­gi­naire de la com­mune et ap­pré­cié de tous.

Le Courrier de Fourmies - - La Une - Oli­vier Hur­bin

Les té­moins de l’ac­ci­dent et les proches de Hen­ry Cai­gnet sont sous le choc. Ven­dre­di der­nier, il a été per­cu­té par l’auvent d’une ca­mion­nette de rô­tis­se­rie.

Ven­dre­di 13 ! Une jour­née que les ha­bi­tants du bourg d’Ohain n’ou­blie­ront pas. Il est 7 h 15 lors­qu’un bruit sourd se fait en­tendre sur la dé­par­te­men­tale 383, rue Char­lesHa­no­teau à quelques mètres du ter­rain de foot­ball. Un violent ac­ci­dent vient de se pro­duire entre deux vé­hi­cules, un ca­mion tou­pie et une ca­mion­nette de rô­tis­se­rie. Dans le ca­mion tou­pie se trouve Hen­ry Cai­gnet 44 ans. Comme tous les jours, il vient de prendre son ser­vice et conduit son char­ge­ment sur l’un des chan­tiers. Il vient de Mo­mi­gnies, en Bel­gique, lors­qu’il croise la route de la rô­tis­se­rie, dans une lé­gère courbe juste après le stade mu­ni­ci­pal. En face, la ca­mion­nette rô­tis­se­rie vient du centre du vil­lage et se di­rige vers Mo­mi­gnies (B). Alors que le ca­mion en­tame une courbe, la porte la­té­rale de la ca­mion­nette qui sert d’auvent lors­qu’elle est dé­ployée, s’ouvre quand les deux vé­hi­cules se croisent. La porte vient alors frap­per vio­lem­ment dans le pare-brise du poids lourd, juste à la hau­teur du conduc­teur. Sous la vio­lence de l’im­pact, Hen­ry Cai­gnet dé­cè­de­ra quelques mi­nutes plus tard mal­gré l’in­ter­ven­tion des se­cours. La conduc­trice de la ca­mion­nette, bles­sée et cho­quée, se­ra conduite au centre hos­pi­ta­lier de Fourmies. Les gen­darmes sur place fe­ront les pre­mières consta­ta­tions. La cir­cu­la­tion se­ra per­tur­bée du­rant plu­sieurs heures.

DES RI­VE­RAINS

SOUS LE CHOC

« C’est un mal­heur, un ac­ci­dent im­pro­bable. A croire que c’est le des­tin. Pour une fois ce n’est pas la vi­tesse

qui est en cause », lance un ha­bi­tant de la rue Charles-Ha­no­teau. Il faut dire que cette rue fait sou­vent l’ob­jet de contrôles de vi­tesse. Ré­gu­liè­re­ment, les gen­darmes ef­fec­tuent éga­le­ment dans le cadre du plan vi­gi­pi­rate des pa­trouilles sur cet axe fort fré­quen­té du­rant la jour­née. Se­lon nos in­for­ma­tions, l’ac­ci­dent ne se­rait dans tous les cas pas dû à un dé­faut de maî­trise ou de vi­tesse. Une en­quête a été ou­verte pour en dé­ter­mi­ner les cir­cons­tances, à sa­voir, s’il s’agit d’une er­reur hu­maine ou d’une dé­faillance mé­ca­nique de la ri­delle.

La porte la­té­rale s’est ou­verte dans le vi­rage quelques se­condes avant de croi­ser le poids lourd.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.