Un en­fant de 9 ans vio­lé et tué, un sus­pect ar­rê­té

Le gar­çon a été frap­pé, vio­lé et re­cou­vert d’es­sence

Le Courrier de Fourmies - - LA UNE - Del­phine Hou­dan avec notre cor­res­pon­dant Ni­co­las Du­tant

Les ha­bi­tants n’ont pas les mots pour qua­li­fier le drame qui s’est dé­rou­lé dans la soi­rée du lun­di 28 mai. Un en­fant du vil­lage a été as­sas­si­né. Un sus­pect a été in­ter­pel­lé.

Le vil­lage de Le Hé­rie-laVié­ville est sous le choc. Un en­fant de 9 ans a été re­trou­vé vio­lé et pro­ba­ble­ment étran­glé ce lun­di 28 mai. L’in­di­vi­du a ten­té de faire dis­pa­raître l’en­fant en l’as­per­geant d’hy­dro­car­bure. Un homme a été in­ter­pel­lé puis pla­cé en garde à vue.

IN­QUIÉ­TANTE DIS­PA­RI­TION ET PUIS L’EF­FROYABLE

Il est aux alen­tours de 19 heures, lorsque le maire de la com­mune avec les pa­rents du gar­çon, lancent un ap­pel aux ha­bi­tants. L’en­fant n’a pas don­né de nou­velles de­puis qu’il est par­ti de chez un ami. Les pa­rents et les ri­ve­rains sont très in­quiets d’au­tant plus que le dé­par­te­ment est pla­cé sous vi­gi­lance orange. De vio­lents orages me­nacent sur le sec­teur. Une fouille de la com­mune est alors mise en place avec l’aide des ha­bi­tants. Vers 21 heures, les gen­darmes sont ap­pe­lés. Puis vers 23 h 30, la nou­velle est gla­çante. Le gar­çon a été re­trou­vé mort. Les cir­cons­tances sur les lieux du drame ne laissent pla­ner au­cun doute. L’en­fant a été as­sas­si­né.

RE­COU­VERT D’ORTIES ET D’UNE PA­LETTE EN BOIS

Le corps de l’en­fant a été re­trou­vé dans une pro­prié­té pri­vée au 4 rue de Guise, dans la rue prin­ci­pale de Le Hé­rie-la-Vié­ville. Cette mai­son presque en friche n’est plus ha­bi­tée de­puis 2 ans, date du dé­cès de son pro­prié­taire. Il fait dé­sor­mais nuit, les condi­tions mé­téo­ro­lo­giques sont mau­vaises. Les sa­peurs-pom­piers de Guise ar­rivent en ren­fort pour éclai­rer la scène de crime avec de puis­sants pro­jec­teurs. Ces der­niers ont pour mis­sion de dé­blayer les lieux. Le corps de l’en­fant est bien ca­ché. Il se trouve sous de nom­breuses branches. Les pom­piers tron­çonnent à la hâte les thuyas à proxi­mi­té pour que l’iden­ti­fi­ca­tion cri­mi­nelle opère au plus vite. « L’en­fant a été re­cou­vert de branches, d’orties cou­pées et d’une pa­lette en bois. Il était en par­tie dé­nu­dé et pré­sen­tait un très gros hé­ma­tome au ni­veau de la tête. Il y a des traces de viol. Les en­quê­teurs ont re­trou­vé la pré­sence d’hy­dro­car­bure sur le corps ain­si que sur les orties et la pa­lette. Tout porte à croire que le ou les au­teurs ont ten­té de dis­si­mu­ler le corps pour le brû­ler. Les condi­tions mé­téo­ro­lo­giques ont en­tra­vé cette ten­ta­tive », ex­pli­quait le pro­cu­reur de la Ré­pu­blique de Laon, JeanBap­tiste Por­cher. Une au­top­sie a im­mé­dia­te­ment été or­don­née dès le mar­di soir. Le pro­cu­reur et les en­quê­teurs es­pèrent éclair­cir cer­tains élé­ments.

UN HOMME IN­TER­PEL­LÉ ET PLA­CÉ EN GARDE À VUE

En quelques ins­tants tout le centre du vil­lage est bou­clé. La cir­cu­la­tion au ni­veau de la dé­par­te­men­tale 946 est to­ta­le­ment in­ter­rom­pue. Les ri­ve­rains sont in­vi­tés à re­ga­gner leur do­mi­cile. Très ra­pi­de­ment, les gen­darmes sont re­joints par des col­lègues de Laon et par les gen­darmes de l’iden­ti­fi­ca­tion cri­mi­nelle ain­si que par la sec­tion de re­cherche d’Amiens. Le co­lo­nel du grou­pe­ment de gen­dar­me­rie de l’Aisne, Jean-Charles Me­tras ain­si que le pro­cu­reur de la Ré­pu­blique étaient sur place. Toute la nuit, les gen­darmes ont re­le­vé des in­dices. Et au pe­tit ma­tin, vers 6 heures, un homme for­te­ment en­ca­dré par les gen­darmes de la com­pa­gnie de Ver­vins est sor­ti de la mai­son en ques­tion. Il a été in­ter­pel­lé puis pla­cé en garde à vue. La piste d’un se­cond in­di­vi­du n’est pas écar­tée. L’homme est ori­gi­naire de la com­mune, il est âgé de 27 ans et a dé­jà été condam­né pour des faits de dé­lin­quance. Il a même par­ti­ci­pé aux re­cherches.

POUR MAN­GER DES CE­RISES

Le gar­çon était par­ti se pro­me­ner avec ses deux frères. Ils s’ap­prê­taient à ren­trer chez eux lors­qu’il a in­di­qué à son frère aî­né qu’il al­lait chez un co­pain pour al­ler cher­cher des ce­rises. L’en­fant est en­suite re­par­ti de chez son ami. Est-il seul ou ac­com­pa­gné ? Car les deux gar­çons étaient au dé­but ac­com­pa­gnés d’un homme qu’ils de­vaient pro­ba­ble­ment connaître. Les voi­sins n’ont rien re­mar­qué de sus­pect, ni en­ten­du de bruit. Tous sont aba­sour­dis car ils pen­saient à un drame lié aux in­tem­pé­ries ou à une mau­vaise chute.

Un homme a été in­ter­pel­lé. Il a été pla­cé en garde à vue. L’iden­ti­fi­ca­tion cri­mi­nelle et l’équipe cy­no­phile de la gen­dar­me­rie ont pas­sé toute la nuit de lun­di à mar­di à re­le­ver des in­dices.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.