Une im­por­tante somme d’ar­gent volée à Au­chan

Le Courrier de Fourmies - - LA UNE -

C’est sur un fond d’addiction (al­cool, co­caïne, hé­roïne can­na­bis) que Pa­trice Mo­reau est pour­sui­vi. Avec 17 men­tions sur son ca­sier ju­di­ciaire, il n’a ja­mais mis à pro­fit ses in­car­cé­ra­tions pour se soi­gner. Il a tou­jours be­soin de 5 g par jour de co­caïne Le 23 avril, il est 21 h 20 lorsque les pom­piers sont ap­pe­lés pour une per­sonne in­ani­mée. Il s’agit de la concu­bine du pré­ve­nu. L’em­brouille com­mence avec les pom­piers. Puis tout dé­gé­nère à l’ar­ri­vée des gen­darmes. Le pré­ve­nu ne se contente pas de les ou­tra­ger, il me­nace de vio­ler la fille d’un gen­darme et de tuer son épouse. Les mi­li­taires ex­pli­que­ront que c’est « mon­naie courante de nos jours de se faire ou­tra­ger, mais la fa­mille c’est sa­crée ! ». Le mi­nis­tère pu­blic dé­crit les pro­pos te­nus comme in­ad­mis­sibles, mé­pri­sants et mé­pri­sables. « Les gen­darmes doivent être res­pec­tés ». Il est re­quiert 24 mois de pri­son avec main­tien en dé­ten­tion. Me Vincent De­mo­ry, avo­cat du pré­ve­nu dé­clare : « les mots aus­si vio­lents soient-ils ne res­tent que des mots… Il n’y a pas eu pas­sage à l’acte ! ». Il pointe le monde car­cé­ral dé­pour­vu de moyens pour ap­por­ter des soins aux pré­ve­nus. Pour lui, la pri­son n’amè­ne­ra rien ! Le pré­ve­nu est condam­né à 18 mois de pri­son avec main­tien en dé­ten­tion. Il de­vra s’ac­quit­ter de la somme de 1800 € pour les gen­darmes et l’épouse de l’un d’eux.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.