RE­CRU­DES­CENCE DE CAMBRIOLAG­ES Des cam­brio­leurs dont deux jeunes femmes sé­vissent

QUERCITAIN Le Quercitain a été la cible la se­maine der­nière de plu­sieurs cambriolag­es. Par­mi les cam­brio­leurs se trouvent deux jeunes femmes. Il s’agi­rait d’une dé­lin­quance or­ga­ni­sée.

Le Courrier de Fourmies - - FAITS DIVERS - Fa­bien La­pos­tolle

Il est 17 h ce jeu­di 20 sep­tembre à Or­sin­val. Isa­belle* fait tran­quille­ment son mé­nage dans son sa­lon. Sou­dain, quel­qu’un frappe à la porte. Isa­belle n’at­tend pour­tant per­sonne. Elle re­garde dis­crè­te­ment par la fe­nêtre, sans se faire voir. La dame âgée de 72 ans voit une jeune fille, brune et mince, tam­bou­ri­ner in­ten­sé­ment à la porte.

ELLE NE RÉ­POND PAS...

Isa­belle ne connaît pas cette per­sonne et dé­cide de faire la sourde oreille. « En­core du dé­mar­chage com­mer­cial… se dit-elle. Sauf que quelques ins­tants plus tard, un étrange bruit re­ten­tit à l’ar­rière de la mai­son, comme si un ob­jet était tom­bé au sol. Isa­belle se pré­ci­pite vers la cui­sine, de là où semble ve­nir le bruit. Et, là, c’est le choc: une jeune fille es­saye de s’im­mis­cer par la fe­nêtre. Fe­nêtre qu’elle vient tout juste de for­cer au tour­ne­vis. Isa­belle crie de toutes ses forces, met­tant en fuite la cam­brio­leuse. De­hors, ga­rée juste de­vant le do­mi­cile de la vic­time, une four­gon­nette at­tend la jeune fille. Une mé­thode qui semble bien ro­dée. Et très ra­pide. Isa­belle ira por­ter plainte le len­de­main à la gen­dar­me­rie, comme deux autres per­sonnes d’ailleurs. En ef­fet, d’autres faits si­mi­laires

», ont été consta­tés à Ma­resches et à War­gnies-le-Pe­tit. Cette fois, les pro­prié­taires ont eu moins de chance. Car ils n’étaient pas chez eux au mo­ment des vols. Les cam­brio­leurs ont alors pu sé­vir. Une en­quête est en cours. « On est face à une dé­lin­quance or­ga­ni­sée, confie une source de la gen­dar­me­rie. Il faut ap­pe­ler tout le monde à la vi­gi­lance. »

*Le pré­nom a été chan­gé.

Pas d’in­ter­pel­la­tion

À l’heure où nous met­tons sous presse, au­cun sus­pect n’a été in­ter­pel­lé dans cette af­faire.

« On ne sent plus en sé­cu­ri­té avec ce qu’il s’est pas­sé », confie l’une des vic­times.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.