Le vil­lage a dû se ré­soudre à an­nu­ler sa bra­de­rie-bro­cante

Le Courrier de Fourmies - - DANS LES ALENTOURS -

L’an­nu­la­tion de la bro­cante a été mal­heu­reu­se­ment dé­ci­dée di­manche ma­tin, vers

8h30 par M. Lou­bert, l’ad­joint aux fêtes, vues les mau­vaises condi­tions cli­ma­tiques et sur­tout la pré­sence de peu de bro­can­teurs (10 sur 250 ins­crits). Seul trois ont ex­po­sé quelques heures sur la place de l’église et le der­nier (un mar­chand de fruits) est re­par­ti vers 13h. Le maire Ber­nard Chau­der­lot rap­pelle que « le sa­me­di a été aus­si plu­vieux. Nous avons quand même pro­cé­dé au tir du re­mar­quable feu d’ar­ti­fice. Mal­heu­reu­se­ment, les in­for­ma­tions dif­fu­sées sur les té­lés étaient alar­mantes tant du point de vue pluies abon­dantes que sur l’ar­ri­vée d’une tem­pête avec des vents su­pé­rieurs à 120 km/h. Le risque était trop im­por­tant et nous ne sou­hai­tions pas avoir de per­sonnes bles­sées par l’en­vol de stands. C’est mal­heu­reu­se­ment un constat que nous fai­sons tous les 8 ans, 2002, 2010 et main­te­nant 2018 ont été plu­vieuses. » La com­mune s’ex­cuse au­près des com­mer­çants pour les­quels c’est une très grosse jour­née, et pour le per­son­nel qui voit son tra­vail de plu­sieurs mois ré­duit à néant.

Le feu d’ar­ti­fice du sa­me­di a quand-même été ti­ré. (Pho­tod’illus­tra­tion)

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.