MA­RYSE VA VIVRE DANS UNE YOURTE Une re­traite au mi­lieu des arbres et des oi­seaux

HIRSON A 64 ans, Ma­ryse De­clin­court s’ap­prête à em­mé­na­ger, d’ici quelques jours, dans une yourte de 29 m2. Une pre­mière en Thié­rache ! Amou­reuse de la na­ture, des oi­seaux, Ma­ryse va s’ins­tal­ler près de l’étang de Na­va­ry.

Le Courrier de Fourmies - - DANS LES ALENTOURS - Be­noît Ta­quet

Il y a en­vi­ron un an et de­mi, Ma­ryse De­clin­court, Hir­son­naise âgée de 64 ans, a eu un dé­clic en vi­si­tant la so­cié­té « Cou­leur yourte » si­tuée à Anor et di­ri­gée par Ni­co­las Li­bert. « J’ai tout de suite eu en­vie de vivre dans une yourte » confie Ma­ryse. Elle a confié son pro­jet à Vincent Sz­pa­kows­ki, le di­rec­teur du CCAS d’Hirson, le­quel lui a sug­gé­ré de s’ins­tal­ler le long de la pe­tite im­passe qui mène à l’étang de Na­va­ry, à deux pas de la rue de Lor­raine (en se di­ri­geant vers Saint-Mi­chel). « J’y cultive dé­jà un jar­din. Et je vais donc louer à la Ville un ter­rain à cet en­droit au mi­lieu de la na­ture et des oi­seaux sau­vages que j’aime tant. » ajoute Ma­ryse. Sur cette par­celle en­tou­rée de haies, elle ins­tal­le­ra des ni­choirs ain­si que des man­geoires, et culti­ve­ra à la fois des lé­gumes et des fleurs.

« J’aime le contact avec les gens, mais j’ai éga­le­ment en­vie de vivre en har­mo­nie avec la na­ture » pré­cise cette sym­pa­thique retraitée.

DEUX JOURS POUR INS­TAL­LER LA YOURTE

Ma­ryse a dé­jà ache­té sa yourte, au­tre­ment dit sa grande tente sur­mon­tée d’une os­sa­ture en bois, l’ha­bi­tat tra­di­tion­nel des no­mades en Asie cen­trale, et en par­ti­cu­lier en Mon­go­lie. D’un dia­mètre de 6 mètres, et d’une su­per­fi­cie de 29 m2, cette yourte d’oc­ca­sion ac­tuel­le­ment en Bel­gique va être dis­po­nible ce week-end. En at­ten­dant, Ma­ryse a dé­jà en­fon­cé des pi­quets en aca­cia à 80 cm de pro­fon­deur, dis­po­sé un film géo­tex­tile au sol et éten­du près de 2 m3 de gra­vier. Un plan­cher en bois va en­suite être ins­tal­lé, puis la fa­meuse yourte. « La yourte peut être ins­tal­lée en 2 jours maxi­mum, et elle est dé­mon­table en à peine une jour­née » sou­ligne l’heu­reuse retraitée.

DES TOI­LETTES SÈCHES À L’EX­TÉ­RIEUR

Dans sa yourte na­ture, Ma­ryse dis­po­se­ra son lit, un meuble pour la toi­lette, un meuble de cui­sine do­té d’une bou­teille de gaz, une table et quelques chaises. Pour le chauf­fage, il y au­ra un pe­tit feu à bois. Pour l’élec­tri­ci­té, un pan­neau pho­to­vol­taïque de­vrait faire l’af­faire, pour ali­men­ter no­tam­ment quelques lampes LED. Eco­lo dans l’âme, membre du col­lec­tif « Tran­si­tion en Thié­rache », elle ins­tal­le­ra aus­si des toi­lettes sèches à l’ex­té­rieur, ain­si qu’un pe­tit cha­let dans le­quel se trou­ve­ront des ton­neaux re­liés aux gout­tières de la yourte pour l’ap­pro­vi­sion­ne­ment en eau. « Il faut vrai­ment que nous ré­dui­sions notre consom­ma­tion, si­non, nous al­lons en­tiè­re­ment dé­truire la pla­nète !» as­sure-t-elle. Au­cune té­lé­vi­sion n’en­tre­ra dans la yourte, mais tout de même un té­lé­phone por­table et un or­di­na­teur. « Si j’ar­rive à pas­ser le pre­mier hi­ver, c’est bon, je pour­rais conti­nuer à vivre là es­time cette Hir­son­naise vi­vant seule et ma­man d’un fils qui vit ac­tuel­le­ment à Se­que­din, dans le Nord. Je n’ai pas peur. C’est mon choix ! »

UN PRO­JET À 20 000 €

Ma­ryse De­clin­court s’ap­prête à presque tout vendre ce qu’elle pos­sède avant d’em­mé­na­ger dans cette yourte, pro­ba­ble­ment vers la mi-oc­tobre. De­puis six ans et de­mi, elle ha­bite dans une mai­son qu’elle loue, à Hirson, sa ville na­tale. Mais pour ce pro­jet, elle au­ra dé­bour­sé près de 20 000 €, dont 14 000 € rien que pour l’achat de la yourte. Ma­ryse compte aus­si adop­ter un chien et ac­cueillir ses amis, ain­si que sa fa­mille. En jan­vier pro­chain, elle se­ra ma­mie pour la se­conde fois.

« Cou­leur yourte »

Cette so­cié­té, ins­tal­lée à Anor, fa­brique sur me­sure des yourtes, ti­pis, zômes et rou­lottes. Elle donne des conseils en au­to­cons­truc­tion et pour tout pro­jet d’ha­bi­tat mo­deste en yourte.

C’est dans une prai­rie en­tou­rée de haies que Ma­ryse va vivre, culti­vant des lé­gumes et des fleurs. L’ins­tal­la­tion est pré­vue en oc­tobre.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.