Lies­sies or­ga­nise son grand dé­bat ce ven­dre­di

LIES­SIES-SÉMERIES-FELLERIES Les trois vil­lages ont dé­ci­dé d’or­ga­ni­ser en­semble leur grand dé­bat. Toute la po­pu­la­tion est in­vi­tée à y par­ti­ci­per.

Le Courrier de Fourmies - - LA UNE -

Lies­sies, Sémeries et Felleries ont dé­ci­dé de faire cause com­mune. Ce ven­dre­di 22 fé­vrier, les trois vil­lages or­ga­nisent en­semble un dé­bat pu­blic dans le cadre du grand dé­bat na­tio­nal vou­lu par le pré­sident de la ré­pu­blique Em­ma­nuel Ma­cron, pour ré­pondre à la crise des gi­lets jaunes. C’est Mi­chel Schuer­mans, maire de Lies­sies, qui avait lan­cé la pro­po­si­tion à ses ho­mo­logues, à l’oc­ca­sion de sa cé­ré­mo­nie de voeux. Ils ont ré­pon­du po­si­ti­ve­ment, et ce se­ra fi­na­le­ment dans le vil­lage de Sémeries, re­te­nu pour sa po­si­tion cen­trale entre Lies­sies et Felleries, que se dé­rou­le­ra le dé­bat. Mi­chel Schuer­mans in­siste : « Toute la po­pu­la­tion est in­vi­tée à ve­nir s’ex­pri­mer. Le ren­dez-vous est donc fixé au foyer ru­ral de Sémeries, ce ven­dre­di, à 18 h 30. Les trois com­munes ont dis­tri­bué leur in­vi­ta­tion dans toutes les boîtes aux lettres et il n’y a pas be­soin de ré­ser­va­tion pour y as­sis­ter.

LE DÉ­PU­TÉ C. DI POM­PEO SE­RA PRÉ­SENT

A ce grand dé­bat se­ront pré­sents les trois maires, mais aus­si et sur­tout le dé­pu­té de la troi­sième cir­cons­crip­tion du Nord, Chris­tophe Di Pom­peo. Tou­te­fois, le maire de Lies­sies mar­tèle sa vo­lon­té de

voir les ci­toyens dé­battre le plus li­bre­ment pos­sible : « Les maires ne se­ront pas là pour par­ler, mais pour écou­ter ce que les gens ont à dire. » Bien sûr, il n’ex­clut pas de ré­pondre aux ad­mi­nis­trés qui pour­raient l’in­ter­pel­ler, mais il pressent que « les gens au­ront cer­tai­ne­ment plus de

ques­tions pour le dé­pu­té. » Le dé­bat por­te­ra au­tant sur les grands thèmes sou­le­vés par la lettre du pré­sident aux Fran­çais, pa­rue dans nos co­lonnes le 18 jan­vier, que sur les thèmes qui se­ront évo­qués spon­ta­né­ment par la po­pu­la­tion. « On ne s’in­ter­dit rien », sou­ligne en­core Mi­chel Schuer­mans. Un compte-ren­du des dé­bats se­ra ré­di­gé puis trans­mis sur le site In­ter­net consa­cré à cette opé­ra­tion.

Ac­tuel­le­ment, de nom­breuses com­munes de l’Aves­nois or­ga­nisent des dé­bats et mettent à dis­po­si­tion des ca­hiers de do­léances dans leurs mai­ries.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.