Le la­bel Bio eu­ro­péen, “Eu­ro­feuille”

Le Courrier de Fourmies - - L’EUROPE, ÇA SERT À QUOI ? -

Cer­taines as­so­cia­tions éco­lo­gistes ju­geaient le la­bel bio eu­ro­péen, créé en 2007, trop to­lé­rant à l’égard des OGM. En avril 2018, le Par­le­ment eu­ro­péen a adop­té un nou­veau rè­gle­ment, plus strict, sur la pro­duc­tion et l’éti­que­tage des pro­duits bio (en vi­gueur en 2021). Il per­met­tra de ren­for­cer les contrôles sur les pro­duits bio im­por­tés de pays tiers, qui de­vront res­pec­ter stric­te­ment les normes eu­ro­péennes dans un dé­lai de 5 ans. Ces pro­duits se­ront contrô­lés à la fois au dé­part des pays ex­por­ta­teurs, et à l’ar­ri­vée dans l’Union. Par ailleurs, dans l’UE, des contrôles an­ti-fraude se­ront réa­li­sés chaque an­née sur toute la chaîne d’ap­pro­vi­sion­ne­ment du pro­duit et au­près de tous les opé­ra­teurs. En­fin, il est pré­vu de nou­velles me­sures de pré­cau­tion pour évi­ter la conta­mi­na­tion des cultures bio par des pes­ti­cides et des en­grais chi­miques.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.