Emi­lie pour­ra res­ter en contact avec ses ca­ma­rades de classe

Le Courrier de Fourmies - - FOURMIES -

On avait par­lé de la pe­tite Emi­lie De­la­dé­rière, 4 ans, lors­qu’en sep­tembre, l’as­so­cia­tion Es­pace Vie Can­cer avait or­ga­ni­sé pour elle une ran­don­née ca­ri­ta­tive. Soi­gnée pour un can­cer, à cause de ses jour­nées d’hos­pi­ta­li­sa­tion à Lille et d’un trai­te­ment qui l’af­fai­blit, la jeune fille ne peut être que très peu pré­sente au­près de ses ca­ma­rades de l’école ma­ter­nelle Pierre- Per­ret. Son his­toire est ar­ri­vée jus­qu’aux oreilles de la troupe de cla­quettes des Pascrécell­es, qui a elle aus­si dé­ci­dé de lui ve­nir en aide. Pour que la pe­tite Emi­lie puisse res­ter en contact avec ses ca­ma­rades, l’as­so­cia­tion a donc of­fert à l’école ma­ter­nelle deux or­di­na­teurs. L’un res­te­ra sur place, et l’autre ser­vi­ra à la fa­mille de la fillette. «  Je suis très heu­reuse. Main­te­nant, ce se­ra plus fa­cile de com­mu­ni­quer  » , se ré­jouit dé­jà la maî­tresse d’Emi­lie. «  Ça fait chaud au coeur. Elle pour­ra voir ses ca­ma­rades et ne plus être qu’avec des en­fants ma­lades  » , veut croire Jé­ré­mie, son père. «  Votre sou­tien est très im­por­tant au quo­ti­dien  » , pour­suit San­drine, sa mère, en lais­sant s’échap­per une larme. Elle ajoute : «  Nous avons une grande nou­velle, Emi­lie se­ra de re­tour à l’école l’an pro­chain.   » Pas­quale Cor­rente a en­fin rap­pe­lé que toutes ces belles ac­tions sont le fruit du tra­vail de 90 bé­né­voles.

Les deux or­di­na­teurs per­met­tront à Emi­lie de com­mu­ni­quer avec ses ca­ma­rades.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.