Des faux billets ont été si­gna­lés par les com­mer­çants four­mi­siens

Le Courrier de Fourmies - - FAITS DIVERS TRIBUNAL - A. P.

IL FAUT PRÉ­VE­NIR LES GEN­DARMES

AU PLUS VITE

Dans un mes­sage pu­blié ven­dre­di der­nier sur les ré­seaux so­ciaux, l’es­ca­dron de gen­dar­me­rie d’Avesnes- sur- Helpe ap­pelle les com­mer­çants à la plus grande vi­gi­lance quant à l’usage de faux billets.

En ef­fet, la se­maine der­nière, deux com­mer­çants de Fourmies au­raient ef­fec­tué un si­gna­le­ment au­près de la bri­gade lo­cale. En cause, un ou plu­sieurs in­di­vi­dus ayant ten­té de leur don­ner de faux billets de 20 €. D’après la gen­dar­me­rie, ces faux étaient gros­siers. Ils sont dé­crits comme suit par les forces de l’ordre : «  Sur ces billets, qui ne com­portent au­cune

sé­cu­ri­té, il est no­té en an­glais qu’ils ne peuvent pas être uti­li­sés.   »

Si vous êtes un com­mer­çant et que vous consta­tez ce genre d’ar­naque, le meilleur ré­flexe est de com­po­ser le 17 ou de vous rap­pro­cher au plus vite de la bri­gade de gen­dar­me­rie. En cas de doute sur la na­ture d’un billet, vous pou­vez éga­le­ment de­man­der con­seil au­près de votre banque.

L’usage de faux billets a aus­si été si­gna­lé ( avec des billets de 50 €) au Ques­noy, il y a peu.

Des com­mer­çants quer­ci­tains ont fait les frais de la même su­per­che­rie il y a quelques se­maines.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.