Un se­cond lieutenant a pris ses fonc­tions chez les pom­piers

De­puis un mois, le lieutenant Al­ban Me­ne­gat­ti épaule le chef du centre de se­cours de Fourmies, le lieutenant Thier­ry Sim­père. Une nouvelle fonc­tion qu’il prend très à coeur.

Le Courrier de Fourmies - - LA UNE - Antoine Pi­sa­no

Le lieutenant Al­ban Me­ne­gat­ti est heu­reux. De­puis un mois, il a po­sé ses ba­gages au centre de se­cours de Fourmies où, pour la toute pre­mière fois de sa car­rière, il a été pro­mu ad­joint au chef de centre.

DÉ­JÀ 31 ANS DE MÉ­TIER

Na­tif de Lou­vroil, Al­ban Me­ne­gat­ti s’est en­ga­gé comme pom­pier vo­lon­taire en 1987. Six ans plus tard, en 1993, il de­vient pom­pier pro­fes­sion­nel. Il a d’abord exer­cé dans les ca­sernes de Mau­beuge et de Haut­mont, avant de par­tir pour le centre de se­cours de VieuxCon­dé, près de Va­len­ciennes.

Puis il passe ses exa­mens et est nom­mé au grade de lieutenant en sep­tembre 2018. Im­mé­dia­te­ment après, il ral­lie Aixen-Pro­vence, pour se for­mer à ses fu­tures fonc­tions d’ad­joint. « Fourmies, c’était mon pre­mier choix. Je vou­lais re­ve­nir dans l’Avesnois et j’étais évi­dem­ment in­té­res­sé par ce poste », ra­conte le lieutenant Me­ne­gat­ti.

De plus, lors­qu’il était en­core jeune pom­pier, à Mau­beuge, il avait été pla­cé sous les ordres de Thier­ry Sim­père, de­ve­nu de­puis lieutenant et... chef du centre de se­cours de Fourmies ! « C’est amu­sant de le re­trou­ver et de de­ve­nir son ad­joint au­jourd’hui », sou­rit-il.

« JE SUIS TRÈS IN­VES­TI DANS CETTE NOUVELLE MIS­SION »

Au sein de la ca­serne de Fourmies, le lieutenant Me­ne­gat­ti au­ra pour mis­sion prin­ci­pale de sup­pléer le lieutenant Sim­père. Et ce, au­tant sur les as­pects ad­mi­nis­tra­tifs que sur les as­pects opé­ra­tion­nels, au­tre­ment dit sur les in­ter­ven­tions. « Le but, c’est que le chef de centre se sente sou­te­nu et ai­dé par son ad­joint. » En tant qu’ad­joint au chef de centre, le lieutenant est moins mo­bi­li­sé sur les in­ter­ven­tions. « C’est un peu dif­fi­cile de lâ­cher les ca­mions rouges », concè­det-il. Pour au­tant, il ne re­grette pas son choix : « Le tra­vail est dif­fé­rent, mais il est très pre­nant, in­té­res­sant et en­ri­chis­sant. Jus­qu’à main­te­nant, ce que j’y dé­couvre me conforte dans mon choix. J’en suis très heu­reux et je me sens très in­ves­ti dans cette nouvelle mis­sion. »

Bien que na­tif de la Sambre-Avesnois, Al­ban Me­ne­gat­ti n’était pas spé­cia­le­ment connais­seur de Fourmies et de ses en­vi­rons. Et tant mieux : « J’aime le fait de dé­cou­vrir un peu plus le sec­teur. » Même si tout n’y est pas rose : « Fourmies est ex­cen­trée par rap­port aux autres centres de se­cours du Nord et de l’Aisne. Les ren­forts mettent donc un peu plus de temps à ar­ri­ver et c’est une chose à la­quelle on doit s’adap­ter en in­ter­ven­tion. » Pour ter­mi­ner, le nou­vel ad­joint du chef de centre « remercie le per­son­nel pro­fes­sion­nel et vo­lon­taire. J’ai été très bien ac­cueilli au centre de se­cours de Fourmies. Je conti­nue­rai de faire en sorte que mon in­té­gra­tion se passe le mieux pos­sible. »

Le lieutenant Al­ban Me­ne­gat­ti a re­joint la ca­serne de Fourmies il y a un mois.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.