ANI­MAUX NATURALISÉ­S Une vente ré­gle­men­tée

Alors que la sai­son des bro­cantes bat son plein, l’Of­fice na­tio­nal de la chasse et de la faune sau­vage mul­ti­plie les contrôles.

Le Courrier de Fourmies - - AVESNOIS -

Sur une bro­cante, vendre ou ache­ter des ob­jets is­sus de cer­tains ani­maux peut consti­tuer un dé­lit et coû­ter cher (jus­qu’à 2 ans d’em­pri­son­ne­ment et 150 000€ d’amende). En ef­fet, la vente de tout ou par­tie de cer­taines es­pèces est sou­mise à une ré­gle­men­ta­tion très stricte vi­sant à pro­té­ger ces ani­maux me­na­cés dans la na­ture. Les agents de l’Of­fice na­tio­nal de la chasse et de la faune sau­vage (ONCFS) veillent au res­pect de cette ré­gle­men­ta­tion.

Le ven­deur ou l’ac­qué­reur doit pou­voir prou­ver l’ori­gine li­cite de l’ob­jet et ain­si jus­ti­fier qu’il n’est pas is­su de bra­con­nage ou de tra­fic. Le com­merce n’est pos­sible que si les ob­jets sont ac­com­pa­gnés d’un do­cu­ment ad­mi­nis­tra­tif l’au­to­ri­sant. Com­mer­cia­li­ser des ob­jets is­sus d’es­pèces pro­té­gées est par prin­cipe in­ter­dit sauf rares ex­cep­tions. A titre d’exemple, tout po­ten­tiel dé­ten­teur de hé­rons, chouettes, écu­reuils naturalisé­s doit donc là aus­si pou­voir prou­ver l’ori­gine li­cite de l’ob­jet.

D’autres es­pèces, bien que chas­sables en France, ne peuvent être mises en vente, à moins que le dé­ten­teur puisse prou­ver que le spé­ci­men est is­su d’un éle­vage lé­gal ou pro­vient d’un autre Etat que la France. C’est le cas des mus­té­li­dés dont la fouine ou la martre, mais éga­le­ment

d’es­pèces d’oi­seaux tels que la bé­casse. D’une ma­nière gé­né­rale, il est conseillé de se renseigner avant de mettre en vente – ou d’ache­ter – des ob­jets ou pro­duits is­sus d’ani­maux.

Pour plus d’in­for­ma­tions

ONCFS Ser­vice dé­par­te­men­tal du Nord : [email protected] Mi­nis­tère en charge de l’éco­lo­gie : www.eco­lo­gique- so­li­daire.gouv.fr/ com­merce-in­ter­na­tio­nal-des-es­peces-sau­vages-cites DREAL des Hauts-de-France : www. hauts-de-france.de­ve­lop­pe­ment­du­rable.gouv.fr/

Le 18 mai, 9 stands ont été ver­ba­li­sés et 12 sai­sies ef­fec­tuées lors d’une opé­ra­tion de contrôle de la foire des An­daines, dans l’Orne (pho­to ONCFS).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.