Les in­frac­tions de sta­tion­ne­ment passent de 17 à 35 €

Le Courrier du Loiret - - LA UNE - CA­MILLE COEL­HO

La Ville de Pithiviers a mo­di­fié sa po­li­tique de sta­tion­ne­ment cet été. La mu­ni­ci­pa­li­té a fait le choix de trans­for­mer les places des Halles et du Mar­troi en zone ré­gle­men­tée à disque. Le mon­tant de l’amende en cas de dé­pas­se­ment n’est pas dé­ci­dé par la com­mune mais au ni­veau na­tio­nal. Il vient de pas­ser de 17 à 35 € au 1er jan­vier.

Cet été, le sta­tion­ne­ment payant a été sup­pri­mé à Pithiviers en rai­son d’un chan­ge­ment de lé­gis­la­tion pré­vu au ni­veau na­tio­nal à comp­ter du 1er jan­vier 2018. La dé­pé­na­li­sa­tion de l’amende de po­lice de 17 eu­ros pour non­paie­ment du sta­tion­ne­ment al­lait alors en­trer en vi­gueur. Cette me­sure confie aux com­munes la ges­tion des amendes et leur per­met no­tam­ment de fixer leur propre mon­tant de contra­ven­tion. La Ville de Pithiviers, vu le coût que re­pré­sen­taient le chan­ge­ment des ho­ro­da­teurs et leur main­te­nance, a fait le choix de pas­ser en zone ré­gle­men­tée à disque, dite zone bleue, les places des Halles et du Mar­troi. Un disque bleu doit donc être pla­cé contre le pare­brise à l’in­té­rieur du vé­hi­cule. Le sta­tion­ne­ment est dé­sor­mais li­mi­té à 1 h 30. At­ten­tion tou­te­fois, cer­taines places de sta­tion­ne­ment en cen­ tre­ville sont li­mi­tées à 20 mi­nutes.

En cas de dé­pas­se­ment de la du­rée de sta­tion­ne­ment au­to­ri­sée, l’amende était de 17 eu­ros. Mais en ce dé­but d’an­née, les po­li­ciers mu­ni­ci­paux et les élus ont dé­cou­vert la nou­velle ré­gle­men­ta­tion du Code de la route qui mo­di­fie le mon­tant de l’amende en cas d’ab­sence de disque en zone bleue, de disque non vi­sible ou non conforme ou en­core de dé­pas­se­ment. « Nous ve­nons d’être in­for­més qu’il est dé­sor­mais de 35 € », a in­di­qué, lun­di 8 jan­vier, le bri­ga­dier­chef prin­ci­pal Va­nes­sa Mo­reau, ad­joint du res­pon­sable de la po­lice mu­ni­ci­pale de Pithiviers. Une hausse im­po­sée par un dé­cret

Cette hausse est im­po­sée par un dé­cret mi­nis­té­riel da­tant du 2 juillet 2015 et qui est en­tré en vi­gueur le 1er jan­vier. « Le fruit des amendes ne re­vient pas dans les caisses de la Ville », rap­pelle Pas­cal Chêne, ad­joint au maire en charge de la voi­rie et de la sé­cu­ri­té. Le droit de sta­tion­ne­ment des zones bleues est en ef­fet per­çu par l’état. La somme qui re­vient au ni­veau dé­par­te­men­tal est en­suite re­ver­sée aux com­munes dans le cadre d’ap­pel à pro­jets pour des amé­na­ge­ments de sé­cu­ri­té.

L’ab­sence de disque ou le dé­pas­se­ment de la du­rée de sta­tion­ne­ment au­to­ri­sée coûte dé­sor­mais 35 €.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.