Exa­men de pas­sage réus­si pour Bri­gitte Bar­rault

Le Courrier du Loiret - - PITHIVIERS - P. L. G.

Pour son pre­mier grand oral de­puis sa toute ré­cente élec­tion (le 14 dé­cembre), l’in­con­tour­nable cé­ré­mo­nial des voeux, lun­di 8 jan­vier, Bri­gitte Bar­rault a réus­si son exa­men de pas­sage. On s’était dé­pla­cé en nombre pour supporter la nou­velle élue, son con­seil mu­ni­ci­pal re­nou­ve­lé et le per­son­nel com­mu­nal.

Au pu­pitre, donc, le nou­veau maire d’as­coux, qui y ré­side de­puis 25 ans, a res­pec­té l’usage en dres­sant le bi­lan de l’an­née 2017 et en se pro­je­tant dans celle de l’an­née en cours avec les nom­breux chan­tiers à ve­nir, par­mi les­quels le pas­sage au LED pour l’éclai­rage pu­blic, l’ins­tal­la­tion de ca­mé­ras de vi­déo­pro­tec­tion ou la créa­tion d’un ter­rain mul­ti­sports. Au pro­gramme éga­le­ment, la ré­fec­tion des trot­toirs, la construc­tion d’une aire de jeux, et le pro­jet d’un pro­gramme im­mo­bi­lier ados­sé à la Mai­son fa­mi­liale et ru­rale (MFR).

C’était aus­si, comme elle l’a dit, « l’oc­ca­sion de faire plus ample connais­sance » avec les Ans­cul­fus­siens qui se sont pres­sés dans la salle des fêtes, quand bien même Bri­gitte Bar­rault, jeune re­trai­tée de la coo­pé­ra­tive agri­cole de Pithiviers, est élue dans le vil­lage de­puis 2014.

Marc Gau­det a fait une en­torse à l’usage en pre­nant la pa­role pour dire com­bien il avait pe­sé son choix avant de tran­cher avec un pin­ce­ment au coeur à l’heure de prendre de la dis­tance avec son vil­lage qu’il a ad­mi­nis­tré pen­dant 22 ans. « Une fois n’est pas cou­tume. C’est une ex­cep­tion à la règle ; d’ha­bi­tude, c’est le maire qui parle à As­coux », s’es­til ex­cu­sé. « C’est une tâche lourde et la marche est haute, mais la fonc­tion est exal­tante ».

Bri­gitte Bar­rault, le maire, et les deux nou­veaux conseillers, Marc Par­ti­sot­ti et Maxime Des­ro­ziers.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.