Quelles pistes pour re­lan­cer le com­merce ?

Le Courrier du Loiret - - La Une - CH­RIS­TIAN SIRET

Cinq mil­liards d’eu­ros, c’est la somme consa­crée au plan de re­vi­ta­li­sa­tion des centres­villes qui va bé­né­fi­cier à 222 villes moyennes dont trois du Loi­ret, Mon­tar­gis, Gien et Pi­thi­viers. Quelles sont les pistes de re­lance pour le com­merce lo­cal ? Les idées ne manquent pas.

Cinq mil­liards d’eu­ros, c’est la somme consa­crée au plan gou­ver­ne­men­tal de re­vi­ta­li­sa­tion des centres-villes qui va bé­né­fi­cier à 222 villes moyennes. Par­mi elles… Pi­thi­viers !

◗ Dans le Loi­ret, trois villes vont fi­na­le­ment pou­voir pro­fi­ter de ce plan gou­ver­ne­men­tal an­non­cé en fin d’an­née der­nière. La liste des lau­réates a été an­non­cée mar­di 27 mars : Mon­tar­gis, Gien et Pi­thi­viers.

« Quand nous avons ap­pris que ce plan al­lait être lan­cé nous avons de­man­dé un ren­dez­vous avec la sous­pré­fète pour po­ser notre can­di­da­ture », ex­plique An­tho­ny Brosse, ad­joint au maire char­gé de l’ur­ba­nisme, des tra­vaux de l’économie lo­cale, du com­merce, de l’ar­ti­sa­nat, de la zone d’ac­ti­vi­tés et de l’ocaip. « Nous avons pré­sen­té les pro­jets en cours, entre autres les tra­vaux de la place des Halles et ceux de la place de Gaulle. Nous avons éga­le­ment pré­sen­té le pro­jet de créa­ tion d’une Avap (aire de va­lo­ri­sa­tion de l’ar­chi­tec­ture et du pa­tri­moine N.D.L.R.). C’est sans doute un point qui a comp­té pour re­te­nir notre can­di­da­ture. Nous sommes l’une des plus pe­tites villes re­te­nues », constate l’ad­joint pour qui l’ob­jec­tif est aus­si de ra­me­ner de la vie dans le centre­ville, no­ tam­ment en re­lo­ca­li­sant l’école de musique dans l’im­meuble Per­de­reau, place des Halles.

Reste main­te­nant à dé­fi­nir le pro­gramme d’ac­tions qui se­ra pré­sen­té par Pi­thi­viers. Les textes pré­cisent qu’il s’agit d’ac­com­pa­gner les mu­ni­ci­pa­li­tés dans leurs pro­jets de ré­ha­bi­li­ta­tions au­tour de quatre axes : l’in­gé­nie­rie, le lo­ge­ment, le com­merce et les services.

La ré­no­va­tion de lo­ge­ments en centre­ville peut contri­buer à y faire s’ins­tal­ler une po­pu­la­tion plus ai­sée et donc plus apte à fa­vo­ri­ser le dé­ve­lop­pe­ment com­mer­cial.

Où l’on re­parle du sta­tion­ne­ment…

Reste le pro­blème maintes fois évo­qué du sta­tion­ne­ment. Cer­tains com­mer­çants de­mandent l’ar­rêt ab­so­lu des amendes pour ne pas pé­na­li­ser les clients tan­dis que d’autres se plaignent du manque de places dis­po­nibles. « Il fau­drait que cer­tains com­mer­çants et leurs sa­la­riés com­mencent par ar­rê­ter de se ga­rer de­vant leur com­merce », ré­torque An­tho­ny Brosse.

Les ac­tions en fa­veur de la mise en va­leur du pa­tri­moine, de la ré­no­va­tion de lo­ge­ments et du dé­ve­lop­pe­ment de l’offre com­mer­ciale pour­raient bé­né­fi­cier d’une aide fi­nan­cière dans des pro­por­tions qui res­tent à dé­fi­nir.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.