Deux nou­velles an­tennes à Pi­thi­viers

Le Courrier du Loiret - - Au Pays - P.L.G.

Le conseil mu­ni­ci­pal de Pi­thi­viers a au­to­ri­sé SFR et Free à im­plan­ter deux an­tennes sur le stade Mar­cel­pi­que­mal et dans le quar­tier de Saint-ai­gnan.

◗ Les Pi­thi­vé­riens, et au­de­là, vont­ils re­nouer le fil de leurs conver­sa­tions fré­quem­ment ha­chées de­puis que l’an­tenne re­lais, plan­tée au­des­sus d’un im­meuble de SaintAi­gnan, a été dé­mon­tée ?

Chaque opé­ra­teur tente de trou­ver sa place. Orange est le mieux lo­ti avec plu­sieurs an­tennes. La plus ré­cente est si­tuée au­des­sus du châ­teau d’eau de Bon­da­roy et de­vait émettre dé­but mars, mais, se­lon ses uti­li­sa­teurs, elle est ré­duite au si­lence. SFR, dont les af­faires ne sont pas flo­ris­santes (1,5 mil­lion de clients ont quit­té l’opé­ra­teur en trois ans), traîne la patte avec deux an­tennes de­puis qu’il a été éjec­té de Saint­ai­gnan. C’est lui qui pose le plus de pro­blèmes. « Le ré­seau SFR ne passe qua­si­ment plus sur la ville de Pi­thi­viers », re­con­naît An­tho­ny Brosse, ad­joint au maire char­gé de l’ur­ba­nisme, des tra­vaux et des bâ­ti­ments. Free, dont le ré­seau est abri­té par ce­lui d’orange, est aus­si de­man­deur d’un site en plus de ceux qu’il ex­ploite à Pi­thi­viers­le­Vieil, au Mou­lin de Pierre, et à Bou­zon­ville­en­beauce. En­fin, Bouygues oc­cupe le châ­teau d’eau de Da­don­ville et le si­lo des mal­te­ries fran­co­belges.

Pour re­nouer le fil, le conseil mu­ni­ci­pal a vo­té, mar­di 27 mars, deux con­ ven­tions d’oc­cu­pa­tion du do­maine pu­blic au pro­fit de SFR et de Free. En clair, les deux so­cié­tés ont été au­to­ri­sées à im­plan­ter cha­cune une an­tenne à Pi­thi­viers. L’une au stade Mar­cel­pi­que­mal dans le pro­lon­ge­ment du site exis­tant pour Free et l’autre, au pro­fit de SFR, rue de la Ga­renne. L’ins­tal­la­tion du py­lône de 25 m qui sur­plom­be­ra la « plus belle vue sur Pi­thi­viers », se­lon les ha­bi­tants du quar­tier, n’est pas du goût de tout le monde, même si cette so­lu­tion est pro­vi­soire (la du­rée de la conven­tion est de 18 mois). Au sein du conseil mu­ni­ci­pal, huit élus (par­mi les­quels sept de la ma­jo­ri­té) se sont abs­te­nus, crai­gnant sans doute que ce soit du pro­vi­soire qui dure…

L’an­tenne SFR se­ra édi­fiée face au centre social Ca­mille-clau­del, une tache dans le dé­cor…

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.