La bou­lan­ge­rie a dé­fi­ni­ti­ve­ment ti­ré le ri­deau

Le Courrier du Loiret - - Neuville - Aux - Bois -

La bou­lan­ge­rie d’ingrannes ne rou­vri­ra pas ses portes, le ri­deau est dé­fi­ni­ti­ve­ment tom­bé. De­puis trois ans, Robert Ra­pine, le maire, a fait plu­sieurs ten­ta­tives pour gar­der la bou­lan­ge­rie de son vil­lage ou­verte. Mais elles sont res­tées vaines. En ac­cord avec la com­mune, le bou­lan­ger Aux dé­lices du coin à Vi­try­aux­loges avait or­ga­ni­sé un dé­pôt pen­dant six mois. Au dé­but, les In­gran­nais ont fait la dé­marche d’al­ler à la bou­lan­ge­rie, cer­tai­ne­ment par cu­rio­si­té puis au fur et à me­sure, la clien­tèle a di­mi­nué. Pour­tant, To­ny Delporte, le bou­lan­ger pro­po­sait une large gam­ me de pains mais aus­si de la pâ­tis­se­rie qui était très ap­pré­ciée. Pour le maire, c’est « dom­mage, il y avait pour­tant un po­ten­tiel. Ce­la s’est re­mar­qué alors qu’il fai­sait mau­vais temps en fé­vrier, les ha­bi­tants sont ve­nus cher­cher leur pain ». Le reste du temps, seule­ment un pe­tit noyau de clients ve­naient ré­gu­liè­re­ment. Ce qui re­pré­sen­tait la vente de 80 pièces les jours de se­maine et une cen­taine le di­manche, une ac­ti­vi­té pas as­sez ren­table pour la bou­lan­ge­rie. Un pro­jet de dé­pôt de pain te­nu par des bé­né­voles avait été en­vi­sa­gé mais au­cun ac­cord n’a été trou­vé entre la mai­rie et la bou­lan­ge­rie.

Robert Ra­pine, le maire, re­grette cette fer­me­ture.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.